English English French French Swahili Swahili

RDC : La condamnation de Vital Kamerhe augure un malaise entre l’UNC et l’UDPS.

Après la condamnation en appel de Vital Kamerhe ce mardi 15 juin, la réaction de son parti politique Union pour la Nation Congolaise n’a pas tardé. 

Pour Billy Kambale, secrétaire général de cette formation politique, cette condamnation est une preuve d’une justice instrumentalisée. Il dit ne pas comprendre que le leader de leur parti soit condamné à 13 ans de travaux forcés alors que le principal accusé dans cette affaire Samy Jammal n’a écopé que de 6 ans. Tout en s’opposant à ce jugement rendu, Billy Kambale annonce que son parti se prononcera ce mercredi 16 juin pour tirer les conséquences politiques de la condamnation de son  Président.

En lisant entre les lignes, il sied de remarquer que cette condamnation en appel de l’ancien directeur de cabinet du chef de l’état crée une fissure dans la relation politique qui unit l’UNC à l’UDPS. 

Certains estiment que le parti de Vital Kamerhe risque de se retirer de l’union sacrée à cause de cet incident. D’autres par contre pensent que l’UNC a intérêt à rester dans les institutions pour continuer à se faire une santé financière avant les prochaines séances électorales. 

Mais c’est qui est sûr, la déclaration politique de l’UNC de ce mercredi est vraiment attendue en ce sens qu’elle pourrait bouleverser le paysage politique au cas où ce parti décide de quitter l’Union Sacrée pour la Nation.

Robert TSONGO depuis Kinshasa.