Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable
ISESOD-GOMA
- Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT) - Gestion de Projet de Développement (GPD) - Communication et Résolution des Conflits (CRC) - Gestion des Micro-Entreprises (GME) - Gestion de l’Environnement (GE)

RDC : 80% des nouvelles figures au gouvernement,(Emmanuel Shadary)

Quant au FCC, Néhémie Mwilanya rassure qu’une part importante sera réservée aux femmes et à la jeunesse.Le quota réservé au Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD, dans le Gouvernement Ilunkamba, sera occupé à 80 % par de nouvelles figures. C’est ce qu’a affirmé hier mardi 20 août, le Secrétaire permanent de ce parti, Emmanuel Ramazani Shadary au cours d’une conférence de presse tenue conjointement avec le coordonateur du FCC, Néhémie Mwilanya.

” Dans le quota PPRD, il y aura de nouvelles figures dans l’ensemble, autour de 80 %. Des figures qui n’ont jamais été au gouvernement mais qui sont meilleures. Les autres vont servir le parti autrement. On peut servir son pays en étant au parlement, dans les entreprises publiques, dans la diplomatie ou encore, en formant les autres à devenir meilleur pour l’avenir “, a déclaré Emmanuel Ramazani Shadary.Par ailleurs, le Secrétaire permanent du PPRD précise que dans l’entendement de leur parti, le renouvellement de la classe politique ne veut pas dire forcément exclure les autres. “C’est gérer cette fois-ci, convenablement les ambitions de tous nos cadres”, a indiqué Ramazani Shadary, avant d’affirmer que son parti avait reçu au total 332 candidatures pour seulement dix postes au futur Gouvernement.

REPRESENTATIVITE DES FEMMES ET DE LA JEUNESSE

“Vous ne savez pas les efforts que nous fournissons pour que les choses marchent correctement (…). Il y a eu un débat houleux au FCC, qui nous représente au sein du Gouvernement. Moi, j’ai eu 332 candidatures au PPRD pour une dizaine de postes, tous compétents et dans les critères”, a déclaré Shadary.Pour sa part, le coordonnateur du Front commun pour le Congo (FCC), Néhémie Mwilanya, s’est voulu rassurant quant à la représentativité des jeunes et des femmes dans le prochain Gouvernement. Il a affirmé qu’ “une bonne dose de la nouvelle génération” sera prise en compte dans le nouvel Exécutif en gestation.”Un quota significatif, important et surtout qualificatif a été attribué aussi bien à la jeunesse qu’à la femme. Ce qui démontre que le FCC est réellement à l’écoute de la population. Le FCC a joué la carte de la régénérescence, du renouvellement de la classe politique. Vous allez vous rendre compte lorsque l’équipe gouvernementale sera rendue publique que le FCC a joué la carte du genre”, a indiqué Néhémie Mwilanya. 

LA RELATION FCC-CACH AU BEAU FIXE

Ce face-à-face avec la presse locale hier, a été aussi l’occasion d’éclairer l’opinion sur l’état des relations entre le FCC et son partenaire CACH. ” Nous n’avons pas peur d’une volte-face éventuelle. Le champ de cette volte-face est quand-même suffisamment réduit. Nous faisons confiance en notre partenaire, au leadership de sa famille politique autant qu’ils nous font confiance”, a affirmé Néhémie Mwilanya.A l’en croire, l’entente entre les deux plateformes est basée sur l’idéologie et le programme de gouvernement. ” Donnez de la chance à cette coalition de montrer de quoi elle est capable. Ne vous laissez pas enrôler dans cette armée de tous ceux qui prophétisent le mal de ce pays”, a t-il exhorté. Emma MUNTU

English English French French Swahili Swahili