Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Marche anti-Malonda : 1 mort, 24 blessés dont 19 policiers et 5 manifestants à Kinshasa ( Officiel)

Au total 24 blessés dont 19 policiers, 5 manifestants et un mort, tel est le bilan officiel des manifestations qui se sont déroulées jeudi 9 juillet 2020 à Kinshasa. Ce bilan est dressé dans un communiqué, par le porte-parole de la Police Nationale Congolaise colonel Pierrot Mwanamputu.

Dans son communiqué dressant le bilan humain, la Police Nationale Congolaise dit déplorer la mort d’une personne. Il s’agit selon elle, d’un jeune garçon du nom de Kelly, résidant dans la commune de BANDALUNGWA. Le colonel Pierrot Mwanamputu indique que deux d’entre les policiers ont été grièvement blessés. C’est le cas du policier Kisoka Tigana, qui a été copieusement molesté par les Kuluna dans la commune de KASAVUBU. Ce dernier se trouve entre la vie et la mort.

Un autre policier touché gravement est le commissaire principal Kanza Dunayi. Celui-ci a eu une blessure profonde à la tête. La PNC note également que cinq manifestants ont été blessés et sont admis dans un centre de santé de la légion d’intervention.

Par ailleurs, le Secrétaire général ad intérim de l’Udps Augustin Kabuya parle de trois morts à Kinshasa. Un bilan qui pourrait probablement être revu à la hausse parce que cette marche de protestation n’a pas seulement eu lieu dans la capitale, mais également dans d’autres grandes villes du pays.

Pour rappel, les militants du parti présidentiel et ses alliés ont marché en dépit de l’interdiction des manifestations par le gouvernement congolais. Ils protestaient contre l’entérinement par l’assemblée nationale, de Ronsard Malonda, successeur de Nangaa.

ROBERT TSONGO, correspondance depuis KINSHASA