Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

FCC :Modeste Bahati Suspendu

sénateur Bahati LUKWEBO

C’est aujourd’hui que sera connu le ticket conduit par Thambwe Mwamba.C’est sans doute l’épilogue du feuilleton « Bahati ». La sentence est tombée, hier, tel un couperet. Le leader de l’AFDC-A a été suspendu du FCC. Et ce, pour une durée indéterminée. Ainsi en ont décidé les sociétaires de la méga plateforme initiée par Joseph Kabila. Une suspension qui, de l’avis des participants à la grand-messe d’hier au très célèbre Rotana, faisait suite à la réunion de lundi au même endroit à laquelle avait participé Modeste Bahati.

Selon les indiscrétions des bonzes de la kabilie, le sénateur Bahati s’était engagé à annoncer publiquement son retrait de la course au perchoir du Sénat le lendemain. C’est-à-dire hier mardi le 9 juillet avant la deuxième rencontre des chefs des regroupements, partis politiques et associations du FCC. Aucun signal n’est venu de l’autorité morale de l’AFDC-A.A l’heure de la plénière, tout le monde est là. Sauf modeste Bahati. La décision est donc prise de suspendre l’intéressé et de demander à l’AFDC-A de désigner un de ses cadres pour représenter ce regroupement dans le saint des saints du FCC.Se confiant à la presse, une éminence grise de la kabilie avoue ne pas comprendre la position de Modeste Bahati. «La veille, il avait demandé pardon pour ses déclarations et s’était engagé à respecter son acte d’engagement », déclare-t-il.

A propos de Thambwe Mwamba, ce membre d’un de nombreux think tank du FCC révèle que son choix avait été précédé par des consultations à l’interne. « Nous avons mis dans la balance ses atouts comme ses faiblesses ». In fine, poursuit-il, une quasi unanimité s’est faite autour du sénateur Thambwe, dont la stabilité, l’expérience et l’âge cadrent avec le perchoir ».Ce n’est pas tout. Fort de son poids politique, l’AFDC-A a vocation à figurer au sein du bureau du Sénat comme il est représenté dans celui de l’Assemblée nationale, confie ce technocrate blanchi sous le harnais du nationalisme.BUREAU DU SENAT : LE TICKET CONDUIT PAR THAMBWE MWAMBA SERA CONNU CE MERCREDI 10 JUILLETSelon des sources qualifiées, c’est ce mercredi 10 juillet que le FCC présentera son ticket conduit par Alexis Thambwe Mwamba, au perchoir du Sénat. L’ancien ministre de la Justice et garde de sceaux, originaire du Maniema, avait été désigné par Joseph Kabila, comme candidat du Front commun pour le Congo (FCC) à la présidence du Sénat. Il devrait, sauf surprise, y être élu. Le bureau de la chambre haute du Parlement sera composé de 7 membres représentants toutes les couleurs politiques, selon le poids des groupes. Mais pas que ça. Outre le poids politique ou numérique des partenaires en présence, la clé de répartition des postes se fera également suivant le principe de solidarité et sur base de l’impératif de la coalition. A l’instar de ce qui est fait à la chambre basse, un poste est également réservé à l’opposition au sein du Bureau. Il y est également tenu compte des sous-critères comme l’équilibre géopolitique.

REPARTITION DES POSTES ENTRE FCC, CACH ET OPPOSITION

On sait que pour le perchoir, sauf tremblement de terre, c’est Alexis Thambwe Mwamba. Depuis son départ en 2006 du MLC de Jean-Pierre Bemba, l’homme a évolué en indépendant. On ne lui connait pas une étiquette politique, même si c’est un proche de Joseph Kabila. Ainsi, après Jeanine Mabunda à l’Assemblée nationale, c’est un autre homme de confiance que l’autorité morale du FCC entend placer à la tête de cette institution stratégique.Selon des sources proches de la coordination du FCC, c’est hier mardi 9 juillet que la méga coalition initiée par l’ancien président, Joseph Kabila,a réparti les postes au bureau définitif de la chambre haute du Parlement entre les différents regroupements politiques qui la composent. C’était au terme d’une réunion dirigée par son coordonnateur, Néhémie Mwilanya, à Rotana Hôtel.Selon la clé de répartition, le FCC s’adjugera 5 postes sur les 7 que compte le bureau définitif de la Haute Assemblée. Quant aux deux postes restants, l’un sera donné à son allié Cap pour le Changement (CACH) et l’autre à l’Opposition, pour besoin de transparence.Des sources proches du dossier présentent la répartition des 5 postes du FCC comme suit :1. Président du Sénat: Alexis Thambwe Mwamba (Indépendant);2. 1er Vice-Président: Évariste Boshab (PPRD) ;3. Un poste au regroupement ACO de Patrick Bologna;4. Un poste à AAB de l’ex-Gouverneur Julien PALUKU ;5. Un poste à AAAC de Guy MIKULU, un proche de l’ancien président de l’Assemblée nationale Aubin MINAKU.Les 7 postes au sénat sont:1. Président,2. 1er vice-président,3. 2ème vice-président,4. Rapporteur,5. Rapporteur adjoint,6. Questeur,7. Questeur adjoint.Didier KEBONGO

English English French French Swahili Swahili