Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable
ISESOD-GOMA
- Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT) - Gestion de Projet de Développement (GPD) - Communication et Résolution des Conflits (CRC) - Gestion des Micro-Entreprises (GME) - Gestion de l’Environnement (GE)

Nord-Kivu: Certaines communautés de Walikale demandent l’annulation du mandat contre Guidon du NDC-R

Certaines communautés du territoire de walikale (Nord-Kivu) demandent à la cour militaire de la province d’annuler le mandat d’arrêt émis contre l’un de fils de cette territoire qui est Guidon SHIMIRAY MWISA, chef rebelle du groupe armé Nduma Defense of Congo Rénové ( NDC-R).

Cette information a été livrée à la presse ce mardi 09 Juillet 2019 lors d’un point de presse à Walikale-centre, chef lieu de ce territoire.

« Le mandat émis par les autorités judiciaires de la province cache des intérêts et émane des personnes qui visent à pérenniser le marché des armes, munitions et tenues militaires au profit de ceux qui gèrent le service de sécurité de la République Démocratique du Congo pour nuire à l’image des fils digne du territoire de walikale dont NTABO NTEBERA TSHEKA et récemment le chef du NDC-R Guidon SHIMIRAY MWISA », ont déclaré les organisateurs dont la communauté Bunakima, la communauté Kano et la société civile de walikale.

Ces structures citoyennes se disent surprises par le mandat lancé subitement pendant qu’elles étaient dans le processus de sensibilisation des groupes armés pour les amèner à emboîter le chemin de la paix en réponse a l’appel du président Félix Tshisekedi qui prône la cohabitation pacifique et paix durable.

Parmi les fruits de sensibilisation, ces structures citent la rédittion du surnommé MIRAGE chef de maïmaï Raiya Mutomboki.

« Le NDC-R de Guidon SHIMIRAY a réussi à mettre fin aux tueries perpétrés par les groupes armés locaux dont les ACPLS et le FDLR où le triste événement date de 05 septembre 2009 dans le groupement Waloa-Loanda a BUSURUNGI. 79 personnes ont été tuées, 45 femmes violées et 350 maisons incendiées et dont jusqu’à nos jours les auteurs pourtant connus, n’ont pas été déférés devant la justice« , ont signifié ces organisations.

Surce ces communautés demandent à la cour militaire  » de procéder par l’annulation du mandat d’arrêt émis contre Guidon SHIMIRAY MWISA du NDC-R et la libération sans condition du chef spirituel qui est détenue illégalement à Goma par la justice militaire« .

Signalons que cette déclaration intervient quelques jours après le mandat d’arrêt lancé contre Guidon SHIMIRAY, lui qui est recherché par la justice afin de répondre aux actes et abus de droit de l’homme commis envers la population du Nord-Kivu.

BARAK MUNYAMPFURA Héritier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

English English French French Swahili Swahili