Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Nord-Kivu : En vacance parlementaire, le député national Mbindule prêche la pacification à Lubero.

Député national UNC Chrispin MBINDULE

L’élu national de Butembo est dans une tournée depuis la semaine dernière de la pacification au Nord de la province du Nord-Kivu. Après la ville de Butembo, l’honorable Mbindule Mitono Crispin a effectué sa mission au chef-lieu du territoire de Lubero Dimanche 7 Juillet 2019. Sur place, il a appelé tous les groupes armés négatifs à déposer les armes afin de participer à la reconstruction du pays. Pour ce député national de l’Union pour la Nation Congolaise (Unc), le Chef de l’Etat est déterminé à en finir avec l’insécurité dans la région.

« Le Chef de l’Etat est maintenant disposé à frapper tous les ennemis en commençant par les ADF-NALU [Forces Démocratiques Alliées NALU : Ndlr] qui tuent les gens à Beni, les FDLR Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda : Ndlr]  qui insécurisent le territoire de Lubero, il est prêt et il a commencé d’ailleurs ces opérations là. Et il demande aux congolais qui détiennent des armes ici en territoire de Lubero comme partout ailleurs, de déposer ces armes parce qu’ils sont congolais. S’ils avaient pris ces armes pour défendre je ne sais pas quoi, mais ils doivent les déposer », a appelé l’Honorable Mbindule Mitono Crispin, dans un meeting populaire organisé à la commune de Lubero.

Il a cependant rassuré aux combattants qui veulent se rendre volontairement qu’il y’a un programme bien établi pour les accueillir.

« Il y’a une opération de récupération des armes et aussi il y’a un programme d’intégration de ces combattants parce qu’ils sont congolais, ils doivent participer à la reconstruction de notre pays la Rdc », a-t-il ajouté.

Notons que le territoire de Lubero est en proie depuis plus de 20 ans à l’activisme des groupes armés locaux et étrangers notamment les Maïmaï (Groupe locaux qui se disent d’autodéfense) et les rebelles hutus Rwandais des FDLR, qui ont fui la guerre de 1994 au Rwanda.  

Asaph LITIMIRE

English English French French Swahili Swahili