Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Butembo: Martin fayulu appelle la population à réclamer d’autres élections présidentielles

Fayulu en plein meeting à Butembo

 

 Arrivée à 13h30 à Butembo 2eme ville de la province du Nord-Kivu, une caravane de piétons à accompagner le leader de Lamuka l’aérodrome pour chuter au Stadium de l’Itav ou il s’est adressé au Bubolais pendant au moin deux heures en ce termes :

“la légitimité du président en RDC est donné par le peuple a qui appartient la souveraineté nationale.

Personne ne peut voler la souveraineté du peuple congolais, dans le cas contraire le vote n’a pas sa place dans ce pays” a martelé Martin fayulu  devant une foule pleine a craqué au stade de l’itav à butembo.

“Nous voulons la vérité des urnes, rien que ça “ajoute -t-il.


Dès l’entame de son discours Martin fayulu a appelé le peuple congolais représenté par la population de Butembo a la non violence.


Dans son message à la population de Butembo le candidat malheureux  aux présidentielles de décembre 2018 dernier a demandé aux congolais d’oeuvrer pour la paix la sécurité et la justice.

La population congolaise a besoin du changement, pour arriver à son destin a dit Martin fayulu.

“J’ai promis que je reviendrai, me voici devant vous, pour vous confirmer mon attachement. Je vous remercie  pour votre fidélité, seulement je vous demande de ne pas tomber dans les pièges des tribalistes, nous sommes tous congolais. “dit-il

“Nous présentons nos compassions a toute la population de la région, je le répète encore si j’étais président de la République, le camps kokolo serait délocalisé  à Beni pour assurer la sécurité de ce peuple longtemps meurtrie.
Pour clôturer son discours, Martin Fayulu Madidi dit avoir l’amour envers les populations de Beni- Butembo au point de vouloir vivre dans le grand Nord-Kivu . “Je veut avoir une résidence privée à butembo pour vivre avec vous. Fin de citation.

Le président de Lamuka, s’est improvisé en musicien avant de quitter le podium de l’ITAV en scandant un chant patriotique populaire sous un refrain :

“congo mboka na biso “ qui veut dire CONGO NOTRE PAYS

Bienfait  Chishibanji