Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Butembo : Antipas Mbusa Nyamwisi explique les raisons de son ralliement au pouvoir en place

Arrivé à Butembo ce vendredi 28 juin dans la matinée, Antipas MBUSA NYAMWISI s’est adresser à la population de Butembo au rond-point Vgh dans un meeting d’au moins 20 minutes.

Le patron du parti politique Rassemblement Congolais pour la Démocratie, Kisangani Mouvement de Libération (RCD-KML) a d’abord parlé des enjeux politiques et sanitaires de l’heure.

Dans la foulée, il a expliqué les raisons de son ralliement au pouvoir en  place, de Félix Tshisekedi Antoine Chilombo.

Pour Antipas Mbusa Nyamwisi, deux raisons expliquent sa décision ; d’abord le problème sanitaire marqué par l’épidémie de la maladie à virus Ebola qui secoue la province du Nord-Kivu depuis Août 2018 :

”La maladie à virus Ebola est une réalité, Je veux recevoir le  vaccin contre Ebola,car la maladie existe. Je veux mener une Campagne auprès des habitants pour mettre fin à cette maladie” a-t-il expliqué.

La deuxième raison se justifie, selon lui par l’insécurité qui écume la région Nord de la province depuis plus de 5 ans, marquée par les attaques des présumés ADF à Beni (Nord-Kivu) :

“Question sécuritaire, La population doit collaborer avec les services de sécurité [les forces loyalistes du pays : Ndlr] pour mettre fin à cette situation. La défense doit être très performante pour en finir avec cette insécurité.” a appelé Mbusa Nyamwisi dans son adresse à la population de Butembo.

Il a ainsi traduit la volonté du Chef de l’État d’en finir avec l’insécurité dans cette région.

“Le président de la République Félix Tshisekedi va bientôt venir dans la région [Beni-Butembo au Nord-Kivu : Ndlr], je veux l’accompagner jusqu’ici. Actuellement, nous n’avons plus intérêt de rester dans l’opposition. C’est le temps de construire la paix.  Félix est un président sincère, je crois que dans quelques années, il va apporter un changement dans notre pays”, a-t-il renchéri.

Rappelons qu’en début de ce mois de Juin 2019, le leader  du RCD-KML, Antipas Mbusa Nyamwisi a suspendu sa participation aux activités de la plateforme LAMUKA (regroupement  politique congolais de l’opposition qui a porté Martin Fayulu comme candidat à la présidentielle de décembre 2018).

Bienfait Chishibanji.