Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Informer autrement

Ass.Nat :Le sort de KABUND désormais entre les mains du FCC

Jean Marc KABUND, vice président de l’Assemblée Nationale de la RDC

 Traduit en justice, Jean Jacques Mamba confirme que le député Simon Tumba Mpiana a signé la pétition en présence des autres collègues.Le compte à rebours a peut-être commencé pour jean Marc Kabund. Le président ad intérim de l’Union pour la Démocratie et le progrès social a été notifié hier lundi sur la pétition relative à sa déchéance au fauteuil du 1er Vice-Président de l’Assemblée nationale, rapporte forum des as.

A lire la correspondance que lui adressée la présidente de l’Assemblée nationale, 62 députés ont signé ladite pétition dont 51 FCC, 10 Lamuka et 1 CACHLe Front Commun pour le Congo qui détient la Majorité absolue à la chambre basse du Parlement aura le dernier mot sur le sort à réserver à Kabund son allié d’hier devenu son adversaire d’aujourd’hui.

Faute d’une majorité à l’Assemblée nationale, Kabund ne compte que sur la rue pour conserver son fauteuil.

Le week-end dernier, le président ai de l’Union pour la Démocratie et le progrès social a mobilisé sa base pour protester contre la pétition portant sur sa déchéance.Il reviendra certainement à la charge après avoir reporté son point de presse le samedi au siège de l’Union pour la Démocratie et le progrès Social en attendant d’être officiellement saisi par la présidente de l’Assemblée nationale.La tâche ne sera pas facile pour Jean-Marc Kabund qui ne fait pas l’unanimité au sein du groupe parlementaire de l’UDPS à l’Assemblée nationaleUne frange de députés avec Paul Tshilumba n’est pas prête à soutenir celui qui se considère comme héritier politique du sphinx de Limete. L’UDPS connaît en dehors de l’hémicycle des dissensions internes.

JEAN JACQUES MAMBA TRADUIT EN JUSTICE POUR FAUX ET USAGE DE FAUX.

Aussitôt après la saisine de la présidente de l’Assemblee nationale, la pétition contre Kabund a connu un rebondissement.Un député de l’Union pour la nation est allé déposer une plainte contre jean-Jacques Mamba à la Cour de Cassation pour faux et usage de faux. Simon Tumba Mpiana accuse le député UNC d’avoir inséré son nom sur la liste des signataires de sa pétition sans obtenir son quitus.A l’en croire, il n’a été associé ni de loin, ni de près dans la démarche pour la déchéance de Kabund.

Rappelons depuis sa cellule de Makala, Vital Kamerhe avait appelé les députés de son parti à soutenir Jean-Marc Kabund pour conserver la cohésion au sein de leur plate-forme, CACH

” Tumba Mpiana a signé en présence des autres collègues ” insiste Jean-Jacques Mamba. La réaction de Jean-Jacques Mamba n’a pas tardé aussitôt après le pavé de son collègue de l’Union pour la Nation CongolaiseSur son compte tweeter, l’ancien porte-parole du MLC confirme que Simon Tumba a signé la pétition en présence d’autres collègues.Pour lui, Simon Tumba a subi des pressions pour renier sa signature. Il demande au bureau de le protéger. Jean Jacques Mamba estime que les politiques en RDC doivent apprendre à s’assumer.Pour une pétition qui a récolté 12 signatures de plus, je n’avais pas besoin de tricher avec une seule signature, a-t-il conclu.Rappelons que Jean Jacques Mamba accuse Kabund d’affirmer sans preuve que le congrès coûte 7 millions de dollars au trésor public.

Rédaction

English English French French Swahili Swahili