Confinement de la Gombé à Kinshasa : Seth Kikuni interpellé par la police

Il a été conduit au Quartier général de la police de Kinshasa. Il est reproché à Seth Kikuni la violation intentionelle de la mesure prise par le gouverneur de la ville de Kinshasa portant sur le confinement de la commune de la Gombe sur base de l’État d’urgence décrété par le chef de l’État, Félix Tshisekedi.

L’homme d’affaires doit payer les amendes comme reprises dans l’arrêté du gouverneur de la ville, pour espérer retrouver la liberté.

Sachez que dans un arrêté rendu public le 21 mars 2020, le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila avait annoncé des sanctions sévères contre tous les Kinois qui ne respecteront pas les mesures arrêtées pour lutter le nouveau coronavirus. Les amendes varient de 60 à 12.000 $, selon les types d’activités.

Voici les amendes que payent les contrevenants aux dispositions de l’arrêté du chef de l’exécutif provincial de Kinshasa :

A. Terrasses : 100.000 (57,1$) à 500.000 FC (285,7$) ;

B. Bars : 150.000 (85,7$) à 1.000.000 FC (571,4$) ;

C. Night-clubs : 200.000 (114,2$) à 20.000.000 FC (11.428$) ;

D. Confessions religieuses : 150.000 (85,7$) à 10.000.000 FC (5.714$) ;

E. Supers-marchés : 500.000 (285,7$) à 10.000.000 FC (5,714$) ;

F. Magasins : 500.000 (285,7$) à 5.000.000 FC (2.857$) ;

G. Salle des fêtes : 500.000 (285,7$) à 5.000.000 FC (2.857$) ;

H. Funérarium : 500.000 (285,7$) à 5.000.000 FC (2.857$) ;

K. Personne physique :

20.000 (11,4$) à 200.000 FC (114,2$) ;
L. Transports en commun :

Taxi : 60.000 (34,2$) à 200.000 FC (114,2$) ;
Taxi-bus : 80.000 (45,7$) à 250.000 FC (142,8$) ;
Bus : 100.000 (57,1$) à 500.000 FC (285,7$) ;
M. Canot rapide :

16 places : 500.000 (285,7$) à 10.000.000 FC (5.714$) ;
8 places : 250.000 (142,8$) à 5.000.000 FC (2.857$) ;
3 places : 125.000 (71,4$) à 2.500.000 FC (1.,428$)
N. Les entreprises et autres services commerciaux :

500.000 (285,7$) à 20.000.000 FC (11.428$)
A cette occasion, Gentiny Ngobila avait rappelé que les présentes mesures pouvaient subir des modifications dans un sens ou dans l’autre, compte tenu de l’évolution de la situation.

Landry Amisi

Covid-19 : Des policiers sans masques ni gants de protection lors interventions au Nord-Kivu

La scène est surréaliste pour de nombreux habitants. Des policiers qui arpentent les rues et les villes, qui surveillent les points d’entrée et de sortie des sont eux-mêmes sans moyens de protection contre la maladie. Pourtant, ils exigent aux citoyens de respecter les mesures ou gestes barrières édictées par les autorités politiques et sanitaires. Il […]