English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu: Les médecins renoncent à la grève pour des raisons sanitaires et sécuritaires.

Alors qu’ils devaient débuter leur grève ce samedi 24 juillet, les médecins de la province viennent de renoncer à ce mouvement. Ils justifient leur décision par  le contexte sécuritaire et sanitaire  particulier de cette province caractérisée par  des tueries des civils et la flambée des cas de covid-19 qui  ne leur permettent  pas de suspendre des activités dans les structures sanitaires .

Cette déclaration est du Dr. Janvier Kubuya , médecin  chef de la division provinciale de santé du Nord-Kivu  lors d’un entretien accordé à la républiqu.net. ce weekend.

Il a fait savoir que  les représentants des différentes structures des personnels de santé ont été invités par le vice-gouverneur du Nord-Kivu Rémy Ekuku ayant appris cette décision. Et qui, à son tour, a demandé aux médecins de lui remettre un cahier de charge avec des recommandations  à sa compétence afin  d’apporter urgemment des solutions aux multiples problèmes qu’éprouvent les médecins.

Selon lui, c’est pour des raisons d’insécurité grandissante, de menaces de la covid-19 voire la récente éruption du volcan Nyiragongo  que ses collègues ont compris qu’il n’est pas opportun d’entrer en grève bien qu’elle soit légale.

Et de poursuivre que le cahier de charge est en cours d’élaboration . Par la même occasion, le médecin  chef de la division provinciale de santé du Nord-Kivu Invite tous les personnels de santé au calme  et au bon accomplissement de leur mission de sauver les vies humaines.

Signalons que les médecins de plusieurs provinces du pays sont en grève sèche depuis le 19 juillet dernier. Ils dénoncent leur mauvais traitement salarial et d’autres manquements de la part de l’Etat congolais.

Trésor Wayitsomaya