English English French French Swahili Swahili

MASISI: Les leaders sociopolitiques appelés à se mobiliser pour la libération de 10 personnes enlevées à Kaanja mercredi dernier.

La société civile du secteur de Osso-Banyungu, qui alerte, sollicite l’implication des autorités à tous les niveaux pour le relâchement des personnes arrêtées à Kaandja par des présumés miliciens APCLS, il y a de cela plus de 48 heures.

Ce cris de détresse a été lancé par le Président de cette structure citoyenne Fabrice Muphirwa ce samedi 23 juillet. Il appelle les autorités de Masisi, députés, élus de cette circonscription, leaders communautaires et toutes les personnes influentes de l’APCLS à s’impliquer pour la libération de ces personnes.

Ça fait plus de 48 heures que les civils enlevés à Kaandja sont toujours entre les mains de leurs ravisseurs, pourquoi vous ne voulez pas intervenir pour leur libération? Ils sont civils, ils ont droit à la vie avec leurs membres de famille” a émotionnellement réagit Fabrice Muphirwa dans son message adressé à ces personnalités.

Signalons que ces personnes été enlevées par des présumés miliciens APCLS dans le village Kaandja dans le Groupement Banyungu en territoire de Masisi vers 21h30 du mercredi 21 juillet dernier.

Jérémie Kabali