English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : Jean-Paul Lumbulumbu satisfait de ses plaidoyers à Kinshasa.

Le vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu l’a déclaré ce jeudi 29 juillet à son retour  à Goma en provenance de Kinshasa. 

Se confiant à la presse de Goma, Jean-Paul Lumbu Lumbu relève avoir été porteur  de différentes préoccupations majeures de la population ainsi que celles de députés provinciaux. Il indique avoir plaidé d’une part pour  la suppression de l’État de siège au sein de l’appareil  judiciaire. D’autre part, il s’est intéressé à réclamer le paiement de traitements sociaux des députés provinciaux.  

«Lors de nos échanges avec les présidents de deux chambres du parlement, nous avons démontré que la proclamation de l’État de siège au Nord-Kivu a fait à ce que les compétences pénales de juridictions civiles soient attribuées aux militaires alors qu’il existe des modes de saisine  particulières aux juridictions militaires qui diffèrent de celles des juridictions civiles, il y a donc un problème sur le plan  fonctionnel. Nous avons donc demandé au président de l’Assemblée Nationale ainsi qu’à celui du sénat de parvenir  le message du justiciable du Nord-Kivu au Président de la République de procéder à la suppression pure et simple de l’État de siège dans le secteur de la justice»,a fait savoir l’élu de Lubero. 

Jean Paul Lumbu Lumbu Mutanava a aussi mis au premier  la situation que traverse ses collègues  députés provinciaux qui durant plusieurs mois  ne reçoivent plus leurs avantages  sociaux.

«Les députés ne sont plus payés depuis plusieurs mois maintenant alors qu’en cette période de l’État  de siège une ordonnance du Chef de d’État reconnaît un certain nombre d’avantages compris sous le terme des droits sociaux qui n’arrivent malheureusement pas. Nous avons plaidé pour que nous ayons gain de cause face à cette situation qui ne permet pas aux collègues députés de subvenir aux problèmes quotidiens de leurs familles respectives», a  souligné ce parlementaire. 

Celui-ci s’est estimé heureux de ces échanges fructueux avec les membres du gouvernement central  qui ont promis une suite favorable à toutes ses requêtes. 

Fiston ISSEMWAMI