L’opposant Moise Katumbi rentré lundi 20 mai à Lubumbashi après trois ans d’exil forcé, a promis de s’exprimer à la presse pour bientôt. Mais, il n’a pas échappé à une question de la presse mobilisée pour couvrir cet événement.

Un peu conciliant, Katumbi a rappelé comme lors de sa toute derniere interview à la presse congolaise de la diaspora à Bruxelles qu’il est rentré pour la paix, la reconstruction de ce pays et surtout pour défendre les intérêts du peuple,renseigne ouragan.

Le jet privé (Falcon 7X), qui transportait l’opposant Moïse Katumbi, a atterri à l’aéroport de Lubumbashi (Haut-Katanga) à 11h45’ locales, en provenance de Lusaka, en Zambie. L’ex-gouverneur du Katanga met ainsi fin à son exil.

Le coordinateur de la plate-forme Ensemble pour le changement a été accueilli par plusieurs milliers de personnes. Elles se sont amassées dès les premières heures de la matinée notamment sur le boulevard M’siri en brandissant des dizaines de drapeaux aux couleurs des alliés politiques de l’ex-gouverneur du Katanga.

Ce dernier devrait tenir un meeting populaire lundi soir à Lubumbashi. Déjà la veille, le porte-parole de la plateforme Ensemble  pour le changement, Cherubin Okende, annonçait à Radio Okapi Moïse Katumbi aurait comme  priorité, l’instauration d’un  climat  de  confiance entre leaders politiques  pour consolider la  réconciliation nationale.

English English French French Swahili Swahili