Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Goma : Le mémorandum des manifestants anti-Malonda reçu par l’exécutif provincial

Initialement prévue ce 13 juillet sur toute l’étendue du territoire national, la marche organisée par la coalition Lamuka a eu lieu à Goma au Nord-Kivu. Composés des membres et honorables députés de l’opposition et des mouvements citoyens, les manifestants sont descendus dans la rue ce lundi. Ils protestent contre l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la commission électorale Nationale indépendante(CENI) et aux trois propositions de loi Minaku-Sakata.

Dans leur mémorandum déposé à l’exécutif provincial, les manifestants justifient leur démarche par la prise des décisions impopulaires par les autorités du pays. Ils fustigent le comportement observé au sommet de l’Etat, qui ne rassure pas, faisant croire qu’il ya des malaises entre les animateurs des institutions de la république.

« Alors que la population s’attendait à la redynamisation de la CENI par la mise en place du nouveau président de cette institution d’appui à la démocratie, suivant un processus régulier, il a été surprenant de constater que le parlement congolais entérine Mr Ronsard Malonda comme président de la CENI, pourtant il a sensiblement contribué à la fraude électorale décriée en 2018 » peut-on retenir dans leur déclaration lu par le député Kakule Saasita.

Par ailleurs les membres de la coalition Lamuka s’opposent au triple proposition de loi initiées par Aubin Minaku et Sakata, lois visant à étouffer la liberté de la justice congolaise. « Depuis l’avènement du président Félix Tshisekedi au pouvoir, un slogan phare a été scandé, l’Etat de droit. Curieusement alors que le peuple congolais s’attend à ce que ce discours soit une réalité, grande est la surprise de constater que le parlement, au nom de la majorité parlementaire et profitant des plénières sous le format réduit, passe à l’examen de trois propositions des lois dite ‘’Minaku-Sakata’’, lois par lesquelles l’indépendance de la justice en RDC, tant à être entamée, et par conséquent les articles intengibles de la constitution du pays, les sera » ajoute leur déclaration.

Le gouvernement provincial dit recevoir le mémorandum des manifestants par élégance politique. « Nous avons par l’entremise de l’autorité provinciale, réceptionné le mémo de la population feu Nord-Kivu et par ricochet des quelques Honorables députés par élégance politique. Lorsqu’il s’agit des propositions des lois, il y’a un parlement de la république. Nul part dans la construction où il est dit que le gouvernement provincial intervient dans le processus de légiférer au niveau national » a fait savoir Jean Bosco Sebishimbo, porte parole du gouvernement provincial.

Pour rappel, Ronsard Malonda a été entériné dans la plénière du 02 juillet à l’assemblée nationale, comme candidat des confessions religieuses à la présidence de la CENI. La candidature du successeur de Corneille Nangaa n’a pas fait l’humanité au sein de la plateforme des confessions religieuses.

David Mahamba