Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Goma : La journée du 11 Mai dédiée aux rastas, passée dans la timidité (Nord-Kivu)

Certains rastas dans des activités culturelles

Une journée presque inaperçue à Goma (Nord-Kivu), le 11 Mai 2020 n’a pas était au rendez-vous comme d’autres années ou des marches et défilés des rastas se font voir à travers la ville. Le 11 Mai de chaque année, marque la journée de la mort de Bob Marley, le créateur du reggae, une musique adorée dans le monde du Rastafarisme. Depuis 1981, ce mouvement non violent a choisi commémoré le 11 Mai comme la journée non seulement du Rastafarisme mais aussi du mémorial du père de reggae.

Cette année, la journée du 11 Mai n’a pas connu son ambiance habituelle suite à la crise sanitaire marquée par Covid-19 et Ebola. A côté de ça, certains mouvements des rastas qui voulaient organiser des défilés sous les respects des mesures d’hygiènes n’ont pas reçu l’autorisation de la mairie de Goma. D’où, les rastas malgré habillés à leurs couleurs d’origines, sont restés dans une méditation sans faire des activités commémoratives.

« Nous avons l’habitude de commémorer chaque année la journée du 11 Mai. Nous nous rappelons de Bob Marley qui a lutté toute sa vie pour l’unité et bannir la division. Se rappeler de lui c’est continuer à cultiver son amour et pérenniser sa lutte. Nous avons voulu organiser une marche pacifique en respectant les mesures d’hygiène et la distanciation, mais la mairie a annulé notre activité sous l’interdiction des regroupements pendant cette période du Covid-19 », ont fait savoir certains rastas rencontrés à Goma.

« Africa United », était d’ailleurs le thème choisi par certains rastas pour un échange à l’occasion de la journée. Ce thème qui veut dire « Afrique unie » en anglais a été choisi dans l’une des chansons de Bob Marley pour appeler tous les rastas à rester unis pendant cette période où la planète fait face à une crise sanitaire, ont-ils ajouté.

Marasi Bénédicte Zoé