Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Festival Amani : L’organisateur vend en gros les billets ;les détaillants s’en régalent en triplant le prix

Festival Amani 5 ème édition à Goma (RDC

 

C’est depuis mercredi 13 février que les requérants des billets d’entrée au festival Amani ne sont pas servis aux guichets de vente disséminés à proximité du collège Mwanga qui abritera cet événement .

 

Dans les rues de Goma, c’est la frustration qui se lit sur les visages des candidats festivaliers  qui ne jurent que par la participation au show tant attendu de la méga star internationale de la Rumba congolaise Fally Ipupa qui se produit ce vendredi en marge de ce grand forum culturel institué il y a 6 ans en vue de promouvoir la paix par la diversité des cultures.

 

«C’est une fois de plus une déception totale pour nous mélomanes de Fally Ipupa qui n’allons pas prendre part à ce concert demain. Si l’organisateur  ne dénoue pas au plus vite cette situation ;ça risque de jeter un discrédit aux éditions à venir » s’est indigné journaliste chroniqueur de musique privé de billet d’entrée.

 

Depuis les heures d’avant midi , c’est une file indienne qui s’observe au bureau provincial de la société de télécommunication orange pour l’achat des billets via orange money et pendant ce temps d’autres accourent auprès des banques  qui sponsorisent le festival pour avoir accès à la billetterie.

 

Se refusant de trop commenter cette carence des billets ;un des communicateurs du festival Amani dit que l’organisateur tient à la prévision du nombre des billets et n’entrevoit pas une surimpression des billets pour pallier à la forte demande.

 

Notons que ce phénomène de vente des billets à la veille de l’ouverture du festival Amani a poussé des nombreux congolais à acheter une grande quantité de billets pour les revendre à un prix contraire à celui de l’organisateur. En ce moment ci un billet se négocie entre 5000 et 8000 francs congolais.

 

Valéry Mukosasenge