Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Christian Melard présente ses mea-culpa à Tshisekedi et Kabila pour les avoir traités “d’escroc et de tyran”

Le journaliste français, Christian Melard, consultant de la chaîne de télévision israélienne « i24News », a présenté ce lundi 27 avril, ses excuses au président de la République, Félix Tshisekedi, et à son prédécesseur Joseph Kabila, après avoir tenu des propos insultants à leur égard, le jeudi 23 avril dernier, à propos de la crise créée par le covid-19 en Afrique. Il reconnaît que « ses paroles ont dépassé ses pensées ».

« De ma propre initiative, je tiens à m’excuser auprès du Président Tshisekedi, du président Kabila et du peuple de la RDC… », a-t-il dit.

Ses mea-culpa interviennent 24h après que Kinshasa a exigé des excuses publiques de sa part et de la chaîne de télévision israélienne « i24News ».

Christian Melard avait soutenu que la crise sanitaire de la pandémie du Covid-19 peut servir de prétexte aux dictateurs africains ou dans d’autres contrées du monde pour prendre des mesures répressives et asseoir leur dictature. Pour illustrer ses propos, il avait cité le 5e président de la RDC, Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, qu’il a qualifié « d’escroc et de tyran ».

Des propos que les autorités congolaises par l’entremise de la ministre des Affaires étrangères avaient qualifié de « méprisants, injurieux, irrespectueux et irresponsables tenus sur la chaîne de télévision i24 News », faisait-elle savoir dans une correspondance adressée à son homologue israélien, le dimanche 26 avril.

Rédaction