Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Sud-Kivu : Les étudiants de Bukavu dans la rue pour dire non à l’insécurité dans l’Est de la RD Congo

photo la république

Les étudiants des Institut supérieurs et Universités de la ville de Bukavu étaient dans la rue ce mercredi 4 décembre, ceci dans l’objectif de revendiquer la paix et la sécurité dans l’Est de la République Démocratique du Congo en général et en particulier à Beni dans la province du Nord Kivu.

Avec comme point de départ la place de l’indépendance pour chuter au gouvernorat de la province où un mémorandum a été lu et déposé entre les mains de l’autorité provinciale ;
Ces étudiants venant des différentes universités et Institut Supérieurs de la ville avec des sticks d’arbres et des banderoles sur les quel ont pourrait lire «nous voulons la paix à Beni, zéro monusco ».

Michel Akilimali Zaramba, porte parole provincial des étudiants du Sud-Kivu indique que cette marche est organisée pour dire non à la boucherie humaine qui s’observe ce dernier temps dans la ville de Beni, réclamer la paix mais aussi compatir avec les familles des victimes de cette massacre.

« Nous pleurons nos frères et sœurs de Beni au nord Kivu ; kalehe minembwe au sud Kivu où l’insécurité bas record, nous demandons aux autorités provinciales que nationales de s’impliquer pour trouver une solution à ce problème où nos semblables sont entrain d’être égorgé comme des moutons », a-t-il declaré.

Le porte parole provinciale des étudiants, Michel appel la Monusco de revenir à la raison, en faisant leur attribution qui est de sécuriser la population, comme leur nom l’indique mission des nations unies pour « la sécurité et la stabilité au Congo ».

Reçu par le gouverneur de province, l’autorité provinciale a félicité ces étudiants pour cette initiative et promet que le gouvernement provincial du Sud-Kivu va faire de son mieux pour sécuriser la population des hauts plateaux de minembwe dans le territoire de fizi et celle du territoire de kalahe.

« La sécurité fait partie de ma priorité en tant que gouverneur, votre mobilisation prouve l’accompagnement au gouvernement pour trouver une solution à ce problème de tuerie dans ces entités respectives, nous allons nous battre pour tous les moyens pour que la paix revienne à minembwe, kalehe et dans toute la partie Est de la République Démocratique du Congo », a indiqué Théo Kasi Ngwabije gouverneur de la province du Sud-Kivu.

Le Chef de l’exécutif provincial a enfin salué ces étudiants pour leur initiative.

« Je tiens à vous féliciter car ce geste témoigne votre élite pour cette province,
En étant élite il faut aussi apporter une solution aux problèmes au quel font fasse notre province car la sécurité ne pas seulement une affaire des autorités mais plutôt de le monde » a conclut Theo Ngwabije Kasi.

Trésor Wilondja depuis Bukavu.