Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Rutshuru : Le gouvernement Congolais appelé à s’impliquer pour éradiquer l’insécurité (Nord-Kivu)

L’Etat congolais doit s’approprier la situation précaire qui déstabilise le Rutshuru au Nord-Kivu, afin ramener la paix dans cette partie de la RDC longtemps meurtrière. Point de vu des animateurs au Nord-Kivu, de l’engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE), parti cher à Martin Fayulu.

Dans une déclaration rendue publique ce 19 Novembre dont une copie est parvenue à larepublique.net, jeudi 19 novembre 2020, les membres de l’ECIDE se disent préoccuper par la situation sécuritaire desastreuse qui se vit à l’est de la republique democratique du congo et plus particulierement en territoire de rutshuru.

Caractérisé par des conflits inter communautaires, le territoire de Rutshuru enregistre ce dernier temps des cas de meurtres et kidnapping.

« Plus de 300 civils ont été kidnappés entre janvier et novembre 2020. Ils ont été victimes d’une rançon variant entre 500 et 110O0$. Ce qui occasionne un déplacement massif de la population vers le territoire voisin de l’Ouganda et les agriculteurs qui payent des jetons pour mener leurs activités champêtres dans les milieux occupés par des groupes rebelles », retient-on dans cette déclaration signée par Abner kiveho, secrétaire exécutif de l’Ecide Nord-Kivu.

Face à cette situation instable dans la zone, les partisans de l’ECIDE exigent la démission dans son ensemble, des animateurs des institutions congolaises .

Trésor Wayitsomaya