Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

RDC:La dynamique des professeurs félicite Denis Mukwege pour son prix et exigent une transition citoyenne.

Salle de conférence de l’hôtel Linda

Pour ces érudits ,il faut mettre hors jeu tous les politiques en instaurant une transition dirigée par des personnalités neutres qui organiseront des élections en promouvant l’égalité de  chance à tout candidat qui aspire à la magistrature suprême .

«Sur base du dépassement constitutionnel et en analysant les entraves à l’exercice démocratique qui se dévoilent par la répression des manifestations dont la liberté est garantie par la constitution ainsi que les manoeuvres entretenues pour la non tenue des  élections réellement transparentes et inclusives, il est impérieux d’instaurer une transition citoyenne», insiste d’un ton fort Billy Bolakonga recteur de l’Université mariste du Congo/Kisangani.

 

Renforçant cette thèse le professeur sociologue  Philippe Kaganda doyen de la faculté des sciences sociales à l’Université evangélique en Afrique et à l’Université officielle de Bukavu, invite les congolais à se défaire d’un Juridisme inutile.

«Un consensus politique est important pour aboutir à une transition dirigée par des congolais et de surcroît le docteur Denis Mukwege lui qui incarne une idéologie à ne pas gaspiller» renchérit-il.

Professeur à l’ULPGL,Kennedy KIHANGI est allé jusqu’à démontrer les mérites du prix Nobel de la paix congolais à pouvoir extirper le peuple congolais de la crise qu’il traverse pour un retour à l’ordre constitutionnel.

Abordant par ailleurs le prix nobel décerné au docteur Denis Mukwege, le professeur Philippe Tunamusifu a indiqué que“ la paix est une responsabilité collective où chacun doit incarner son rôle et Denis Mukwege a fait sa part de responsabilité “.

Notons qu’en saluant ce prix qui s’aligne sur la liste des figures de proue africaines la société civile représentée par Nelly Mbangu à cette conférence de Presse , a rappelé que ce prix honore le travail des toute personne qui milite pour la restauration de la dignité de la femme.

La remise officielle du prix évalué à 835 mille euro sera remis aux lauréats le 10 décembre date de commémoration de la déclaration universelle des droits de l’homme.

Kasereka Prosper