English English French French Swahili Swahili

Rdc : Vital Kamerhe reste en prison, voici 3 raisons

Vital Kamerhe Lwakanyingini

Alors que tout le monde attendait que le patron de l’Union pour la Nation Congolaise recouvre une liberté provisoire, alors c’est plus le cas. Le tribunal de paix de Kinshasa –Matete vient de rejeter  ce Samedi 11 Avril 2020, la requête de ses avocats.

A la place de la libération provisoire, le tribunal vient de placer Vital Kamerhe Lwakanyingini en détention préventive pour une durée de 15 jours renouvelable une fois.

Voici 3 raisons du refus de la Justice d’accorder une liberté provisoire au Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat :

  1. La teneur des indices sérieux de sa culpabilité
  2. Son refus premier de mieux collaborer avec la justice en ayant refusé à la première invitation du Parquet
  3. Sa capacité de faire disparaître les éléments des preuves à sa charge, une fois qu’il serait en liberté au regard de son statut à la Présidence de la République.

Pour rappel, Vital Kamerhe était arrêté le 8 Avril dernier  avant d’être interrogé sur son rôle dans une affaire de corruption concernant des projets de constructions d’infrastructures qui relevait de sa compétence pendant les 100 premiers jours du mandat du président Félix Tshisekedi l’année dernière. Il a été amené à la prison de Makala après son interrogatoire. Un porte-parole du président a déclaré à l’AFP que Félix Tshisekedi ne “commente pas les décisions du système judiciaire.

Asaph LITIMIRE