Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

RDC : Un mandataire en mines plaide pour la création d’un Parquet minier pour mettre fin à la fraude

La République Démocratique du Congo enregistre un manque à gagner de près de 100 milliards de dollars américains chaque année dans le secteur minier. Cette révélation est contenue dans un document que Constant Mutamba, mandataire en mines a publié la fin de la semaine dernière à Kinshasa. Il insiste sur la nécessité de mettre en place un Parquet minier pour mettre fin à la fraude minière en RDC.

Dans ce document de 2O pages, Maitre Constant MUTAMBA constate que la fraude absorbe près de 70% des chiffres de production minière dans le pays. Il indique que le secteur minier à lui seul peut accroitre par dix le budget de l’Etat congolais si la lutte contre la fraude s’avère efficace. Selon ses enquêtes, « nombre d’acteurs nationaux et internationaux participent activement aux transactions illicites des ressources minérales congolaises ». Maitre Constant MUTAMBA cite entre autres les exploitants artisanaux, les négociants et les comptoirs miniers, les sociétés minières nationales et étrangères ainsi que les groupes armés et les forces de sécurité.

Pour capter les milliards de dollars américains qui disparaissent, ce mandataire en mines souhaite soit interdite toute exportation des minerais de la RDC à l’état brut. Constant MUTAMBA suggère que la transformation soit «la condition sine qua non pour toutes exportations des substances minérales congolaises ». Et pour y parvenir, il faut de l’électricité pense-t-il.

« Cette solution incitera les multinationales à installer leurs succursales en RDC, avec comme avantages, l’explosion des emplois, la maximisation des recettes, la captation de toute la production des ressources issues des minerais associés, le décuplement de notre budget, qui passerait à plus ou moins 100 milliards de dollars américains, la relance de notre économie, la réduction de la pauvreté etc. » lit-on dans ce document.

Par ailleurs, Constant Mutamba préconise 12 pistes de solutions au Gouvernement pour mettre à cette fraude. Il trouve la mise en place du parquet minier. A l’en croire ce parquet aura pour mission « de rechercher et de sanctionner toutes les dérives perpétrées dans le secteur des mines ».

Robert Tsongo