English English French French Swahili Swahili

RDC- Assemblée nationale : Le projet de loi portant prorogation de l’état de siège adopté pour la troisième fois.

C’est tard dans la soirée de ce vendredi 16 juillet que cette loi a été adoptée par la majorité des députés nationaux. Dans sa présentation, le gouvernement Sama Lukonde s’est félicité des avancées significatives et positives dans la pacification des provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri suite à l’état de siège.

 Il estime que cette troisième prorogation a pour objectif de consolider les résultats positifs déjà enregistrés sur le terrain depuis l’instauration de l’état de siège.

Des affirmations qui suscitent la colère de certains députés nationaux. C’est le cas de Jean Baptiste Kasekwa qui estime que le gouvernement Sama Lukonde se moque du peuple.

Pour lui, la réalité est toute autre. Dans son monitoring, l’élu de Goma dresse un bilan de 116 villages qui se sont vidés de leurs habitants et 253 civils tués en 2 mois. Ce cadre de l’opposition politique fait voir aussi que Beni a été coupé de Kasindi, Komanda et Butembo pendant cette période de l’État de siège. 

Ainsi Jean Baptiste Kasekwa recommande la levée de l’état de siège et de le circonscrire seulement aux territoires de Beni et d’Irumu, les deux zones opérationnelles. 

Par ailleurs, d’autres députés nationaux dénoncent cette nouvelle prorogation de l’état de siège qui a eu lieu sans une évaluation préalable.

Pour rappel, c’est depuis le 3 mai dernier que les provinces du Nord Kivu et de l’Ituri sont sous l’état de siège. 

Robert TSONGO depuis Kinshasa