Durant deux jours, soit du 29 au 30 août, une dizaine de responsables des rédactions des maisons de presse du chef lieu de la province du Nord-Kivu ont été outillé par l’ONG journaliste en danger JED sur “la sécurité des journalistes en période des crises politiques et sécuritaires”.

 

La première journée était axée autour de la gestion du personnel commis à la rédaction, le rendre productif  en cette période électorale et leur inculquer une éducation en principes journalistes en insistant sur les instruments juridiques et sur l’auto protection. Il a aussi été question de restituer les actions entreprises par les organisations nationales et internationales sur la protection des droits des journalistes.

 

Tuver wundi, point focal de JED au Nord-Kivu et formateur du jour a martelé durant ses enseignements   sur la gestion de l’information électorale.

 

«Nous pensons que ces deux jours ont été une occasion d’échanger sur l’amélioration des prestations journalistiques  gage d’une sécurité mutuelle car si nous faisons le travail dans l’ignorance, nous serons des victimes de l’opinion politique qui sollicite l’électorat pendant cette période des scrutins»

 

Notons que la même formation sur la sécurité des journalistes sera dispensée aux responsables des rédactions de Bukavu au Sud-Kivu du vendredi au samedi.

 

Valéry Mukosasenge

 

English English French French Swahili Swahili