Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Politique :Muhindo Nzangi et Crispin Mbindule aux empoignades

Les deux parlementaires les mieux côtés du Nord Kivu sont apparemment déterminés à faire de Mbusa Nyamwisi une carte électorale en perspective de la course au siège à l’assemblée nationale. Le portrait d’Antipas Mbusa nyamwisi peint par le député UNC  lui coute des critiques acerbes de marque Nzangi qui n’a pas toléré ce que l’ex pensionnaire de Makala appelle médisance contre un leader incontestable déchu de l’assemblée nationale par des manœuvres politiciennes boutiquées par Aubin Minaku qui se révèle être un ami intime à Mbindule Mitondo avec qui ;il ficelle des motions et questions orales manipulées.

Les deux élus sont candidats aux législatives de décembre prochain dans une même circonscription électorale. L’heure est à la convoitise de l’électorat et l’exilé Antipas Mbusa Nyamwisi semble bien être la carte à jouer pour se taper un électorat. Alors que Mbindule Mintono essaie de démystifier celui que le grand nord considère comme acteur politique important ;Nzangi Butondo reconnu pour son libre parler dénonce une tactique démesurée qui portant atteinte à la réputation de Mbusa Nyamwisi qui reste une figure de proue sur la scène politique congolaise .

L’invalidation de Mbusa Nyamwisi suite à une motion de Mbindule fut une manière d’écarter Mbusa Nyamwisi de la présidentielle et des législatives ; d’affaiblir son leadership identitaire et d’affaiblir l’opposition politique au Nord Kivu et créer la défection des membres du RCD KML en assiégeant sa capitale politique par des opposants déguisés insite Muhindo Nzangi.

Un autre acteur politique et non le moindre qui s’invite au débat c’est Jean Louis Ernest Kyaviro qui recadre le popualire Mbindule Mitono.Kyaviro dénonce ce qu’il appelle faussetés contenues dans la publication de Mbindule devenue la cible des radicaux « mbusistes  » énervé par la littérature du député UNC .Pour lui restreindre le leadership d’Antipas Mbusa dans la seule sphère Nande c’est de la malhonnêteté lorsqu’on sait son rôle pour la tenue du dialogue de Sun City et la réunification du pays.
Une chose est sure plusieurs accrochages médiatiques vont se proliférer dans les circonscriptions comme la ville de Butembo où la rivalité politique entre des baobabs est perceptible à la veille des élections. Cette ville regorge des candidats qui pèsent et qui ne convoitent que 4 sièges .Visiblement des attaques individuelles et l’un des modes opératoires pour s’attirer les yeux doux des élécteurs.Wait and see

Kasereka Prosper.

English English French French Swahili Swahili