Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Nord-Kivu : Pourquoi le recteur Jean Paul Segihobe jette le tablier à l’UNIGOM !


 

C’est dans une séance de mise au clair organisée par l’UNPC section du Nord-Kivu que le recteur de l’UNIGOM a corroboré les suspicions sur sa volonté de se retirer du rectorat de cet établissement universitaire public qu’il a dirigé voici maintenant plusieurs années.

 

Le professeur Jean Paul Segihobe Bigirwa comme c’est de lui qu’il s’agit justifie  sa démission par le respect d’une obligation légale du pays qui met en exergue l’incompatibilité sous entendue de sa  fonction à la qualité d’aspirant à la députation nationale dont il est candidat dans la circonscription électorale de Rutshuru.Il estime aussi qu’après six années à la tête d’une institution universitaire c’est trop puisqu’il faut donner  la chance aux autres de pouvoir diriger.

 

«En toute sincérité et humilité j’ai bien remis ma démission au ministre de tutelle.J’assume les affaires courantes en attendant que le ministre prend acte,mais en principe dans ma tête tout est claire , je ne me vois plus dirigé l’UNIGOM pour des années qui viennent. C’est depuis longtemps qui j’ai sollicité mon remplacement mais sans succès mais les élections viennent me sauver pour présenter finalement ma démission et même si les résultats des urnes ne seront pas bons, je ne reviendrait plus à la tête de l’UNIGOM, vous ne pouvez pas comprendre la joie qui m’anime après ma démission », dit le professeur Jean Paul Segihobe avec ton plutôt détendu.

 

Soulignons que le recteur Jean Paul Segihobe a vécu trois années d’impasse à la tête de l’UNIGOM, combattus par une frange d’étudiants qui réclamaient son départ de l’Université pour opacité supposée dans la gestion des fonds alloués à la construction du bâtiment devant abriter les auditoires de cette institution. L’autorité provinciale avait même exigé d’établir les faits pour en savoir clair.

 

Valéry Mukosasenge

English English French French Swahili Swahili