Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Nord-Kivu : Obsèques Tshipasa, L’honorable Julien Paluku Kahongya prêche l’unité de la Cofedec à Kanyambi (Lubero)

Juste après l’inhumation du patriarche Venant Tshipasa Vangisivavi ce samedi 21 Septembre 2019, les inquiétudes ont été exprimées par la famille biologique du regretté sur « un éventuel dédoublement de la Cofedec ».

Prenant la parole dans la foulée, le ministre national de l’industrie a lancé une mise en gardé à ceux qui tenteront de dupliquer l’héritage qu’à laisser l’honorable Venant Tshipasa. Julien Paluku Kahongya a rassuré à la famille biologique qu’il sera le gardien du temple afin de sauvegarder cet héritage tel que le voulais le patriarche Tshipasa.

« Mzee Tshipasa [ le notable Tshipasa : ndlr ] n’était pas seulement un politicien de Lubero, mais il était plutôt l’icône de la politique congolaise. C’est pourquoi les hautes autorités du pays ont envoyé une grande délégation des députés nationaux et provinciaux ainsi que des ministres pour montrer sa valeur politique. L’espoir est de voir son nom flotte à jamais et qu’il soit gravé dans la mémoire de tout un chacun. Le gouvernement vient d’écouter les inquiétudes de sa famille et moi étant un de ses membres, je vous rassure que ces préoccupations seront portées directement auprès du ministre de l’intérieur. Pour que les gens ne profitent de sa mort [ la mort de Venant Tshipasa : ndlr] pour commencer à faire le dédoublement de son parti politique. Je serai le gardien du temple pour sauvegarder l’unité de son parti de la manière que Mzee Tshipasa le voulait. Et ceux qui profiteront de sa mort pour le dissocier, ils nous trouveront dans leur chemin », a rassuré dans la foulée, l’honorable Julien Paluku Kahongya, s’exprimant à Kiswahili, langue nationales la plus écoutée dans la région.

Certes, depuis la mort de l’honorable Venant Tshipasa, des messages circulent sur les réseaux sociaux faisant étant de la mort de son parti. A qui Mzee a légué cet héritage politique? La réponse dans nos prochains numéro.

Asaph LITIMIRE

English English French French Swahili Swahili