Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Informer autrement

Nord-Kivu : « Non à l’insécurité dans la ville de Butembo », (Ferlin Kyamihimbi)

Ferlin Kyamihimbi, un acteur politique de la ville de Butembo

Butembo, l’une des trois villes de la province du Nord-Kivu est devenue invivable suite à l’insécurité grandissante observée ce dernier temps. Analyse faite par Ferlin Kyamihimbi, acteur politique de cette ville, à l’issu d’une interview qu’il a accordée ce 17 mai à larepublique.net.

Pour lui, la recrudescence de l’insécurité en cette ville est due aux bandits mains armés qui opèrent en toute quiétude, sous l’œil impuissant des autorités urbaines. « La situation sécuritaire en ville de Butembo est devenue alarmante. Cela est dû aux bandits à mains armés qui s’activent à des tueries des personnes. Le dernier cas est celui d’un conducteur de taxi-moto, assassiné la nuit d’hier. Nous manquons à quel sens se vouer, alors que nous avons des autorités qui sont censées apaiser cette situation » regrette Ferlin Kyamihimbi.

Pour décanter cette situation, cet acteur politique appelle à la collaboration civilo-militaire dans cette entité. « Nous constatons qu’il n’y a plus de collaboration entre la population et les autorités locales depuis un certain temps. Ce qui met en péril la sécurité dans cette contrée. Les autorités feraient mieux d’approcher la population, meilleure stratégie pour palier au pure » conclut-il.

David Mahamba

English English French French Swahili Swahili