Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : L’honorable Robert Seninga recadre le journaliste français Bernard VILLIARDAIRE

Robert Seninga (président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu

Qui est réellement Robert HABINSHUTI SENINGA président de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu ?

La Rédaction de larepublique.net s’est basée sur diverses archives et divers témoignages ainsi que des affirmations du chargé de communication du concerné.

Selon ces sources, le Président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu Robert HABINSHUTI SENINGA travaille avec les structures étatiques de l’Etat congolais depuis les années 1985, il a coordonné la coopérative des Exploitants Artisanaux Miniers de Masisi (COOPERAMMA) qui est une coopérative de droit congolais régit par le droit OHADA, créée dans la perspective de contribuer à l’identification, au regroupement, l’encadrement et l’assistance des exploitants artisanaux miniers. Elle encadre aujourd’hui plus de  6000 creuseurs artisanaux dont parmi eux, nombreux sont de responsables des familles et contribuent au développement de la province du nord-Kivu.

Qui sur le travail de la Cooperamma ?

Selon les sources proches de cette coopérative, la Cooperamma ne travaille pas en vase clos, elle est auditée chaque année par des auditeurs indépendants réquisitionnés par des structures régionales et internationales impliqués dans la vérification du respect de la chaîne d’approvisionnement des minerais provenant des zones en conflit ou à haut risque, ces structures sont la CIRGL, BGR, Division des mines, guide de l’OCDE, ETSCI qui assurent l’étiquetage et la vérification de la traçabilité des minerais, la SAEMAP, le CEEC qui est le centre d’expertise d’évaluation de certification et la société civile.  

D’après ces sources, ces audits poursuivent entre autre objectifs, la vérification de la présence des enfants, des femmes enceintes, des militaires et des hommes en arme dans les sites d’exploitation minière contrairement aux allégations contenues dans l’annonce du documentaire du journaliste français Bernard VILLIARDAIRE intitulé « Les milliardaires du chao en RDC », annoncé pour diffusion le dimanche 30 juin sur la chaîne française M6.

Pour preuve, expliquent-elles, le tout dernier audit a été réalisé au mois de Mai 2019 ; les conclusions de tous ces audits n’ont jamais remarqué la présence des enfants dans les sites miniers ou exploitent la COOPERAMMA : d’où la conséquence ces sites sont toujours qualifiés et certifiés verts.

De l’organisation de la Cooperamma, le président gère la politique générale de la coopérative issue des orientations de l’Assemblée Générale, il est dépourvu du rôle de gestion au quotidien des sites d’extraction des minerais, ont indiqué nos sources.

« En conformité au statut de la Cooperamma depuis la prise de ses nouvelles fonctions politiques  de la présidence de l’Assemblée Provinciale du Nord Kivu. Robert HABINSHUTI SENINGA ne coordonne plus la Cooperamma, cette structure est dirigée actuellement par Vincent ZIRIMWABAGABO NYAMUGWANA qui en est le vice-président et statutairement, il remplace le président ».

Michel MUTABESHA BAKUZA le chargé de communication de l’Honorable Robert HABINSHUTI SENINGA balaye toutes les accusations portées contre son Chef quant à sa participation à la création et au financement des milices dans la région de Masisi (Nord-Kivu)

« Robert HABINSHUTI SENINGA n’a jamais formé ni participé aux activités d’un groupe armé comme le qualifie le journaliste français Bernard VILLIARDAIRE d’ex chef rebelle. Aussitôt fini ses études il a successivement été chef d’exploitation et chef du personnel dans la ferme de Kasembe du groupe FGL de Monsieur Victor NGEZAYO et Gérant de la ferme de Kahohe/KAHUNDU du groupe TRANZAKI de Monsieur KIMBWA YICOUL avant de se lancer dans la politique comme chargé des missions et conseiller au cabinet du Gouverneur de la province du Nord-Kivu, puis élu député provincial en 2006 et réélu en Décembre 2018 pour ainsi mériter la confiance de ses collègues députés au mois de mai 2019 qui l’ont porté à la présidence de l’assemblée provinciale du nord-kivu », défend-t-il.

Pour lui, le Président de l’Assemblée provinciale n’est pas Milliardaire

« Le président de l’Assemblée provinciale n’est pas milliardaire comme le peint ce journaliste dans l’annonce de son documentaire. Le gros de sa fortune tire sa source de son salaire et émolument liée à ses hautes responsabilités qu’il a eu et continu à jouer au sein des institutions gouvernementales au Nord-Kivu, mais aussi de ses activités agropastorales dans son territoire le MASISI » explique Michel Mutabesha. A lui d’ajouter : « Les interrogations peuvent être soulevées sur les motivations réelles de l’auteur de cette publication qui ne qu’une diffamation dans la perspective de nuire l’image et la personnalité de Robert HABINSHUTI SENINGA qui œuvre pour la pacification et la cohésion de l’ensemble de la province du Nord-Kivu ».

« Nous croyons que pour une meilleure et le souci d’équilibre et d’impartialité, toute diffusion doit être orientée par la confrontation de diverses sources qui rentrent dans la mission d’un journaliste professionnel d’investigation », s’indigne le chargé de communication du président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu Michel MUTABESHA BAKUZA.

Rédaction