Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Nord-Kivu : Le président de l’Assemblée à la tête de l’enquête “les milliardaires du chaos”

Le président de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu est cité dans un documentaire d’enquête du journaliste Bernard de la villardière comme ancien rebelle devenu député du territoire de Masisi, à la tête d’une fortune colossale. Des enfants travaillent plusieurs heures par jour à des dizaines de mètres sous la terre pour extraire du minerai à son compte.

Dans ce documentaire de 75 minutes qui sera diffusé pour la première fois ce 30 juin 2019 dans les chaînes européennes, Robert Seninga, président de la coopérative des exploitants miniers de Masisi, COPERAMA et président de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu, fait partie de 600 millionnaires congolais alors que 70% de la population vit avec moins d’un dollar par jour.

Ce journaliste d’investigation parle de la RDC comme deuxième plus grand pays d’Afrique, ex Zaïre, à avoir une particularité d’être les plus pauvres de la planète, qui compte le plus grand nombre de millionnaires.

Hommes d’affaires, artistes, ex-chefs rebelles ou évangélistes, beaucoup ont fait fortune en plein chaos. Ravagée par plusieurs guerres et rongée par la dictature, la RDC détient d’énormes richesses dans son sous-sol. De l’or, des diamants, mais aussi du coltan et du cobalt, des minerais qui entrent dans la fabrication des téléphones portables et des batteries de voitures électriques.

Rappelons que c’est depuis quelques semaines que le torchon brûle entre la COPERAMA et la CMB qui a un impact négatif sur l’exploitation minière à Rubaya.

Valéry Mukosasenge

English English French French Swahili Swahili