Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : La stratégie pour la protection des droits fonciers en Afrique dévoilé à Goma

C’est dans une point de presse avec les médias locaux et nationaux que cette stratégie de protéger les défenseurs des droits fonciers en Afrique pour la bonne gouvernance qui va de 2019 à 2021 a été rendu publique ce lundi 09 novembre 2020 en ville de Goma.

Me Faustin Mutshunkunde de l’organisation AAP un des membres de cette structure, le but de cette stratégie est de contribuer à la promotion du respect des droits humains dans le secteur foncier.

«La stratégie vise à connecter, mobiliser influencer les parties. Elle vise trois changements à savoir :
Sur le plan politique : Un environnement favorable aux défenseurs créé en faisant pression sur les principaux acteurs à assumer leurs responsabilités dans la protection des défenseurs des droits fonciers,
Sur le plan des pratiques : Les acteurs étatiques, principaux auteurs des violations des droits des défenseurs des droits fonciers et environnementaux», poursuit Me Faustin Mutshunkunde.

Les peuples autochtones sont les plus victimes lors de spoliation des terres soutien Diel Mochire, directeur de PIDP SHIRIKA LA WAMBUT.

« Nous avons pour un seul dossier plus de 38 cas qui se trouvent dans les cours et tribunaux , plusieurs d’entre eux sont arrêtés arbitrairement et d’autres incarcérés dans des cachots souterrain. Nous avons adhéré à cette stratégie pour aider le peuple autochtone dans la sensibilisation, éducation et formation pour qu’il maîtrise leurs droits et devoirs enfin de l’outiller pour faire face aux multiples problèmes de terres ».

Notons que les défenseurs des droits fonciers sont des personnes ordinaires qui prennent des risques dans la défense des intérêts moraux et matériels de leurs groupes qui agissent individuellement ou collectivement pour promouvoir et/ou protéger les droits fonciers des communautés locales et des peuples autochtones.

Valéry Mukosasenge