Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable
ISESOD-GOMA
- Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT) - Gestion de Projet de Développement (GPD) - Communication et Résolution des Conflits (CRC) - Gestion des Micro-Entreprises (GME) - Gestion de l’Environnement (GE)

Nord-Kivu : « La Gestion de la Reserve Naturelle de Tayna est participative et communautaire » déclarent les membres du collège fondateur de la RGT

La déclaration des membres du collège Fondateur de la Réserve de Tayna, RGT en sigle, association désignée par le Gouvernement Congolais pour la gestion de la Reserve Naturelle de Tayna, est un droit de réponse consécutivement à l’article publié sur larepublique.net Lien de l’article https://larepublique.net/lubero-vers-la-relance-de-la-reserve-naturelle-de-tayna-6-ans-apres-la-suspension-des-activites/

Dans un document de réponse envoyé à votre rédaction, ils qualifient les sources reprises dans l’article comme « des personnes qui ne sont pas les vrais animateurs de la RGT ».

Ces membres fondateurs représentés selon ce document par le Mwami Stuka Mwanaweka de la chefferie de Batangi en territoire de Lubero (Nord-Kivu) disent être d’accord sur la volonté de redynamiser les activités de la RGT, souhait repris dans la première publication.

«… Le collège des Fondateurs …. est d’accord que la redynamisation des activités de la RGT est une bonne chose. Il mentionne cependant qu’une démarche est en cours dans ce sens et se réalise avec les acteurs de la conservation de la nature dans cet espace en cheval sur la chefferie des Batangi et celle de Bamate », peut-on lire dans ce document.

Les signataires nient catégoriquement les réactions des participants à l’atelier organisé par les autorités territoriales de Lubero et certaines organisations de la société civile environnementales autour de la Reserve Tayna, appuyé par l’Ong Hyfro.

Au cours de cette séance, KANKAKOLO MUBUYU Isaïe, directeur de l’association des écosystèmes ACOJEDITA avait dénonce la mauvaise gestion de la Réserve Naturelle des Tayna par l’association Réserve des Gorilles de Tayna.

« La Reserve des Gorilles de TAYNA RGT, qui supervise la Reserve Naturelle de TAYNA a oublié la conservation communautaire que prône même l’ICCN dans la gestion des aires protégées. Cela veut dire, qu’elle n’a pas impliqué toutes les parties à savoir les communautés riveraines donc les chefs coutumiers et voire même d’autres organisations de la société civile qui devraient l’accompagner dans l’exécution », a-t-il fait savoir dans notre article.

Mais les membres du collège fondateur de la RGT rejette à bloc ces accusations.

« … Dire que les parties prenantes n’ont pas été toutes associées dans la gestion de la Reserve est une aberration… », Expliquent-ils.
Ils ajoutent que « KANKAKOLO MUBUYU est le mieux placé pour expliquer à l’opinion comment il a accédé à la bourse d’études [Etudes supérieures : Ndlr] ainsi que nombreux de ses collègues. […] Il a été promu au poste du Directeur des programmes de la RGT avant de démériter
».

Ils rassurent cependant que « l’espace TAYNA reste pour les communautés de BATANGI et de BAMATE. Question d’orienter les efforts de tous vers un processus de relance concertée, harmonieux et efficace ».

Les membres du collègue fondateur de la RGT, pensent les réactions contenues dans notre précédent article n’engagent pas les membres de la RGT et ne figurent pas sur la liste de partenaire de cette organisation.

A titre de rappel, la Reserve naturelle de TAYNA RNT en sigle, est reconnu par Arrêté Ministériel N° 942/CAB/MIN/2005. Elle est gérée par la Reserve des Gorilles de TAYNA RGT en sigle qui selon ses membres fondateurs a accordé des bourses d’études et initiée plusieurs projets de développement autour de TAYNA.

Asaph LITIMIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

English English French French Swahili Swahili