Nord-Kivu : Fermeture officielle du camp de cantonnement des rebelles sud-soudanais à Munigi.

Redaction
By Redaction octobre 5, 2018 11:42


C’est ce jeudi 04 octobre que le dernier groupe de rebelles Sud-soudanais, 12 au total, cantonnés au camp de Munigi en Territoire de Nyiragongo dans le Nord-Kivu, ont rejoint leur pays d’origine.

C’est le bureau DDR (Désarmement, démobilisation et réinsertion) de la Monusco qui a facilité le départ de ces derniers rebelles.
Ils ont exprimé leur satisfaction à l’idée de rejoindre Juba la capitale du jeune Etat Sud Soudan.

«Nous sommes très content de quitter finalement ce camps car nous étions comme des prisonniers. On avait pas le droit de sortir, nous avons passé le gros du temps à dormir mais aujourd’hui avec l’accord de paix entre les deux protagonistes chez nous au Soudan nous nous sommes réjouis car nous allons passé par l’Ouganda pour joindre notre pays natal. Nous disons merci aux congolais pour l’accueil et leur hospitalité », dit John Aburcap, un des ex rebelles sud soudanais.

Pour l’État congolais, le démantèlement de ce camps est un signal fort envers ses détracteurs qui l’ont toujours accusé d’avoir emmené ces rebelles pour des fins inavoués. Mais aujourd’hui vous devez comprendre que c’était des gens qui étaient en conflit chez eux et ont étés secourus par la Monusco et aujourd’hui ils partent chez eux, et c’est le dernier groupe de 12 qui sanctionne la fermeture de ce camps de transit de Munigi; a précisé le colonel César Alimasi, représentant des FARDC au mécanisme conjoint de vérification élargie à la CIRGL.


Pour rappel, c’est en juillet 2016, que plus de 400 rebelles avec à leur tête le général et ex-vice-président Riek Machar, avaient décidé de battre en retraite en RDC après la défaite que leur avait infligée les forces gouvernementales du président Salva Kiir.

Les rebelles marchèrent à pied sur des centaines de kilomètres pour atteindre la RDC.
Ils durent être cantonnés au camps de transit de Munigi au Nord-Kivu.

Valery Mukosasenge

Redaction
By Redaction octobre 5, 2018 11:42
Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

extrait du point de presse de Partick Mundeke.Recolte de fond de caution pour Moise Katumbi

Suivez le groupe de presse RD congolais sur Twitter

PUBLICITÉ SUR LA RÉPUBLIQUE

Abonnez-vous à ce site d'infos par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site congolais d'information et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 2 249 autres abonnés