Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : Des motos tricycles disponibilisées aux petits commerçants transfrontaliers

Face à l’impact du Coronavirus sur les activités économiques au Nord-Kivu et au Sud-Kivu, le projet de facilitation du commerce dans la région des grands Lacs(PFCGL) disponible trente motos-tricycles aux petits commerçants transfrontaliers. Annonce faite ce 23 juillet 2020 par Alain Bokuma, coordonnateur de cette structure publique, à l’issu d’un café de presse à Goma.

Durant toute la période de l’état d’urgence sanitaire, l’impact est tellement irréversible sur le plan économique, reconnaît Mr Alain Bokuma. Pour atténuer le choc dont sont victimes les petits commerçants, le PFCGL dispose une donation des motos-tricycles.

« Les impacts sont tellement irréversibles, surtout pour les petits commerçants transfrontaliers. Ils n’ont pas un grand capital. Nous restons positifs avec la levée de l’état d’urgence. Le PFCGL a fait une acquisition de 30 motos tricycles pour essayer d’atténuer tant soit peu cet impact du choc économique dont les petits commerçants transfrontaliers sont victimes » a dit Alain Bokuma.

Cependant, cet appui direct qu’il considère d’un premier pas, va permettre à la population bénéficiaire, à sortir de manière progressive de ce choc économique.

Par ailleurs le PFCGL a priorisé la lutte contre la pandémie de Covid19 pendant la période de l’état d’urgence. « Vaincre le Coronavirus sans restreindre le commerce » un slogan s’applique dans cette organisation, a pour but de maintenir le commerce sous respect des gestes barrières.

Signalons que pour ces trente motos tricycles disponibilisées aux petits commerçants transfrontaliers, Dix serviront la ville de Goma, Cinq dans l’agglomération de Bunagana, Cinq autres à Kasindi au Nord-Kivu. La ville de Bukavu au Sud-Kivu va aussi en bénéficier Dix.

Pour rappel, l’état d’urgence décrété par le président Félix Tshisekedi depuis le 24 mars 2020, a été levé hier 22 juillet. Certaines activités notamment Magasins, banques, restaurants, cafés, bars, entreprises, rassemblements ont repris normalement sur toute l’étendue du territoire national.

La reprise des cours dans des écoles et universités, sera effective à dater du 3 Août pour les classes terminales. Par contre la réouverture des églises, lieu des cultes, la reprise des mouvements migratoires interprovinciaux, l’ouverture des ports, aéroports, et frontières, réouverture des stades et salles des spectacles, sont fixées à partir du 15 Août 2020.

David Mahamba