Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Nord Kivu : Annulation de la Convention ICCN- COPEVI, Jean-Paul Lumbulumbu initiateur de la motion s’en réjouit

Me Jean Paul Lumbulumbu

C’est le lundi 26 Août 2019 que le Gouvernement national sortant de Bruno Tshibala a ordonné au Ministre de l’environnement de retirer la signature et d’annuler la convention ICCN-COPEVI qui  a soulevé des manifestations de soutien dans les territoires précités.

Cela fait suite à la motion incidentielle soulevée par le vice-président l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu, l’Honorable Jean Paul Lumbulumbu Mutanava le 24 Juin dernier, la plénière avait voter la recommandation 12/2019 portant surséance de la signature de la convention ICCN-COPEVI. Dans ses motivations, l’élu de Lubero demandait à ses collègues de voter la motion contre la signature de la convention ICCN-COPEVI soutenant qu’elle excluait plusieurs pêcheries dans le territoire de Lubero,  Rutshuru et Béni notamment Nyakakoma, Lunyasenge, Kisaka, Thaliha, Kyavinyonge.

Le point focal de la notabilité, l’Honorable Lumbulumbu conditionnait la signature d’une nouvelle convention à l’évaluation des actions de la COPEVI, l’implication des chefs terriens et des comités des pêcheurs de Rutshuru, Lubero et Béni.

“Le peuple a gagné, je suis satisfait d’avoir réussi à porter haut les revendications des pêcheurs et des chefs terriens de Rutshuru, Lubero et Beni, l’Assemblée provinciale est honorée et je suis fier d’avoir initié cette motion incidentielle contre cette convention“, a déclaré l’Hon. Jean Paul Lumbulumbu Mutanava. “Maintenant, il faut passer à l’étape de l’évaluation des actions de la Copevi voilà plusieurs décennies avant toute autre signature”, a renchérit l’ex. candidat Gouverneur du Nord Kivu, l’Hon. Jean-Paul Lumbulumbu Mutanava.

Rappelons qu’en date du 26 juin 2019, le bureau de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu avait convoqué les responsables de l’ICCN pour exiger l’annulation de cette convention, réunion à laquelle l’Honorable Vice-président n’était passé par le dos de la cuillère pour demander à Mr. Cosmas wilungula, Directeur général de l’ICCN, de cesser toute nouvelle forme de ” colonialisme ” au Nord-Kivu et de respecter la décision des honorables députés provinciaux du Nord-Kivu.

Rédaction