L’armée Nationale Congolaise dit être inquiété de la faible taux des femmes dans la liste des inscrits au  concours National de recrutement des nouveaux éléments des FARDC.

Cette affirmation est du porte parole de l’armée en province du Nord-Kivu lors  d’un entretien avec la presse le mardi 11 Juin 2019.

Selon le Major Guillaume NJIKE KAIKO le concours qui se tiendra sur toute l’étendue nationale et qui vise a donné la chance aux jeunes congolais de servir la nation sous le drapeau. Ce concours aura lieu du 15 au 16 Juin 2019. Ici à Goma il se déroulera  au Camp Katindo à l’Ep TANGANYIKA. Celui-ci appel tous les candidats à tous les niveaux en province de venir à Goma pour s’apprêter à passer le concours mais aussi aux chefs des unités à l’intérieur de la province a libéré les militaires inscrit au concours des officiers tout en ajoutant que même le superviseur du dit concours  qui est le Général de Brigade Espérant MASUDI est déjà à Goma.

Le Major Guillaume NJIKE KAIKO regrette  la présence minimum des candidats femmes qui jusque-là ; représente cinq pourcent sur les trois cents  candidats inscrits. Il appel les jeunes filles de la province du Nord-Kivu soucieux de défendre le drapeau de la RD Congo et ayant un diplôme d’État ou Universitaire à venir même le jour du concours pour y participer enfin de donner leurs mieux aux services de la nation.

Signalons que ce concours qui donne l’occasion aux jeunes de nationalité congolaise a intégré l’armée congolaise est la suite des autres concours qui entre dans l’objectif de la réforme des Forces armées Congolaises.

Barak MUNYAMPFURA Héritier

English English French French Swahili Swahili