English English French French Swahili Swahili

Masisi: Une personne tuée à bout portant par des bandits armés à Ngungu

Cet homme se nomme Ntirenganya Remera. Il habitait à  Ngungu dans le groupement Ufamandu 1er. Il a été tué par des bandits en armes vers 20h, la nuit du samedi au dimanche 22 août dans cette agglomération du territoire de Masisi.

D’après l’adjoint du fonctionnaire délégué du Gouverneur à Ngungu Ntitabuza Théo, ces hors- la loi se sont introduits dans l’habitation de la victime tard dans la nuit du samedi et lui ont criblé des balles dans la poitrine. Celle-ci a rendu l’âme sur le champ, a-t-il affirmé.

Face à cette insécurité grandissante dans cette région, le mouvement citoyen “Masisi mon berceau” demande aux autorités provinciales et territoriales  de s’impliquer activement dans le rétablissement de la paix à Ngungu. Ce mouvement estime que cette agglomération serait est infiltrée par des bandits de tout bord.

«Ces agressions successives démontrent clairement que Ngungu est infiltré par des bandits pour mettre fin à la vie des hommes, ces bandits se cachent dans les brousses environnantes  et viennent la nuit pour insécuriser la population», a laissé entendre Théophile Bitegetsimana, rapporteur du mouvement citoyen “Masisi mon Berceau.

Pour palier à cette situation d’insécurité, cette structure citoyenne recommande aux autorités :

1. De procéder au bouclage systématique sans merci…

2. De renforcer les éléments FARDC à Ngungu pour bien surveiller les collines surplombant cette agglomération.

3. Une surveillance mixte PNC avec certains jeunes pour détecter les nouveaux venus à Ngungu chaque jour jusqu’à 20h… Savoir qui vient à Ngungu, il a quel objectif, il va loger où, va-t-ill y passer combien de jours …

«Ces mesures une fois mises en application, Ngungu pourra retrouver sa quiétude et permettre à chacun de vaquer librement à ses occupations», a poursuivi Théophile Bitegetsimana.

Jérémie Kabali depuis Sake