English English French French Swahili Swahili

Masisi: Une fillette de 16 ans assassinée à Loashi pour n’avoir pas payé 500 FC à une barrière.

D’après le député provincial Alexis Bahunga qui livre la nouvelle, ce militaire des FARDC a ouvert le feu sur cette fille de 16 ans car elle n’a pas été en mesure de payer la somme de 500Fc exigée par ce militaire commis à la barrière érigée dans ce village de Masisi.

« A cause d’une barrière payante érigée par certains éléments des FARDC à Loashi/Masisi, une fille répondant au nom de Utukufu Lukambo de la 8ème année, vient d’être abattue ce matin par un élément des FARDC. Tenez, c’est lorsque la fille revenait de l’école, arrivée à cette barrière là,  qui est érigée à 20 mètres de l’Institut, que cet élément des FARDC a exigé à la fille de payer comme d’habitude les 500Fc à l’aller comme au retour. Et au retour la fille n’avait pas cet argent, et c’est comme ça que le militaire a jugé bon de mettre fin à la vie de cette demoiselle qui rentrait de l’école, » a fait savoir Alexis Bahunga.

Celui-ci appelle l’auditorat militaire à se saisir de ce dossier pour organiser dans un bref délai une audience publique pouvant conduire à la condamnation publique de l’auteur de ce meutre afin que cela serve de leçon aux autres.

« J’invite l’auditorat à tout faire pour organiser une audience publique afin que ce militaire soit sanctionné et au besoin qu’on puisse carrément enlever cette barrière qui ne cesse de tracasser nos populations qui passent par cette route là, » plaide-t-il.

Dans la mi-journée, les élèves en colère sont descendus à Masisi Centre avec le corps de la victime pour le déposer au bureau de l’administration du territoire, la police s’est interposée pour les stopper. Dans cette altercation, la société civile de la place fait état de 4 élèves blessés. Le corps sans vie a été acheminé à la morgue de l’hôpital de Masisi d’après nos sources.

Jérémie Kabali depuis Sake