English English French French Swahili Swahili

Masisi: Un major FARDC tue deux de ses collègues dans le Bashali

Un officier FARDC du rang de major est présumé d’avoir mis fin à la vie de deux de ses subalternes à une position des forces loyalistes à Muhongozi à quelques kilomètres de Kitshanga dans la chefferie des Bashali en territoire de Masisi.

D’après la société civile locale qui confirme cette nouvelle, les faits se sont produits la nuit du 26 au 27 août 2021 aux environs de 21h.

Les premières enquêtes menées ont permis d’appréhender le présumé auteur. Celui-ci a avoué son crime d’après certaines indiscrétions à Kitshanga. Ce qui a également permis de retrouver les armes du crime chez l’ ami de ce présumé criminel à Nusumba, un quartier de Kitshanga, affirme la même source.

Pendant toute la journée de samedi 28 août, les épouses de militaires ont manifesté dans les rues de Kitshanga. Elles onr réclamé justice pour leurs maris tués par ce Major.

La Lucha section de Kitshanga demande à la justice de traiter ce dossier avec délicatesse. Cette structure souhaite qu’ une sanction exemplaire soit infligée à ce major. Ce mouvement citoyen exige une audience publique dans cette affaire.

« Nous recommandons à la justice militaire de sanctionner sévèrement ce présumé officier supérieur qui a avoué sa responsabilité dans l’assassinat des nos vaillants militaires et exigeons une audience publique afin que cela serve de leçon à tous les autres militaires » a laissé entendre Fidèle Kyalukundi, l’un des communicateurs de la LUCHA à Kitshanga.

Jérémie Kabali