English English French French Swahili Swahili

Masisi : Recrudescence de l’insécurité à Rubaya, la population sollicite l’implication du Gouverneur (Nord-Kivu)

LES CREUSEURS ARTISANAUX DE MASISI

La multiplication d’incidents sécuritaire dans la cité de Rubaya groupement de Matanda, territoire de Masisi inquiète la population. Les assassinats et vols de biens de valeurs ainsi que de l’argent sont enregistrés au jour le jour dans cette zone de la province.

Les sources locales accusent certains militaires et policiers actifs dans ce village d’être éléments clés de l’insécurité à Rubaya.

« Le recent cas d’insécurité est celui enregistré le 9 mai 2020 à Kilinga non loin de la prison de Masisi, un homme âgé de 38ans à été tué par balle ainsi que 2 autres ont étés grièvement blessés dans cette même nuit. Les hommes armés ont attaqué le village Bitonga dans le groupement de Matanda, un notable à été blessé, toutes les victimes sont prises en charge dans une structure sanitaire de la place. Sans oublier la mort d’un jeune homme âgé de 20 ans survenue le 7 mai 2020 à Muderi un quartier de Rubaya vers 18 heures locales, en cette même date vers 23 heures, M.Musa Ismaël a été tabassé à mort puis enlevé le 9 mai 2020 par des hommes armés non identifiés jusqu’ici », témoignagent-elles.

Ce tableau sombre de l’insécurité à Rubaya inquiète aussi les acteurs de la société civile en province du Nord-Kivu. La semaine dernière, certains mouvements citoyens ont appelés le Gouverneur de province à s’impliquer personnellement dans la question de la recherche de la paix dans cett partie du territoire de Masisi. Ils pensent que le conflit entre la société minière de Bisunzu (SMB) et Cooperama, des creuseurs artisanaux serait aussi l’une des causes de la recrudescence de l’insécurité à Rubaya.

Marasi Bénédicte zoe