Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Nord-Kivu : Le trafic Goma-Masisi-Walikale bloqué suite à l’effondrement d’un pont près de Mushaki

La communication entre la capitale du Nord-Kivu et les territoires de Masisi et Walikale reste coupée depuis plus de trois jours, ceci suite à l’effondrement du pont situé à l’endroit connu sous le nom de “chez Bofin” qui se situe entre la cité de Mushaki et Matanda. Pour l’instant plusieurs véhicules sont bloqués départ et d’autres en attendant une solution de la part des autorités.

« Le trafic routier entre la ville de Goma et les territoires de Masisi et Walikale est bloqué au niveau de Mushaki, pour l’instant des véhicules qui transportent des marchandises dont la plupart des vivres ne savent plus rejoindre la capitale provinciale. Les motards forcent la traversée, en payant 2 000 Francs Congolais aux jeunes qui font passer la moto dans l’eau pour l’amener de l’autre côté de la rive » explique un des usagers de cette route.

L’Union des jeunes pour la défense de droits des agriculteurs et éleveurs du Nord-Kivu, s’inquiète de cette situation. Son président plaide pour la réhabilitation de cette route d’intérêt économique.

« Nous demandons aux autorités de s’impliquer le plus vite possible pour réhabiliter ce pont car pour l’instant le prix des produits alimentaires de première nécessité risque d’être revue à la hausse à Goma comme à Masisi et Walikale. Mais aussi cela perturbe les activités minières à Rubaya, une cité qui contribue à l’économie de la province », a appelé Modeste Amini Ntamugabumwe.

BARAK MUNYAMPFURA Héritier

English English French French Swahili Swahili