English English French French Swahili Swahili

Lubero : Les miliciens du Ndc Rénové, accusés de détenir 50 habitants de Bunyatenge à Muhanga (Nord-Kivu)

Un milicien Maï Maï exhibe les armes qu’il a dérobées à Kiwandja. ( Photo : AFP )

Elles sont environs 50 personnes arrêtées par les présumés miliciens de Nduma Defense of Congo Ndc Rénové, ce Dimanche 31 Mai 2020 à Bunyatenge. Ce village est situé à plus de 50 Km au Nord-ouest de Kirumba dans la partie Sud du territoire de Lubero (Nord-Kivu).

Selon les sources de la société civile du territoire de Lubero, ces habitants sont reprochés d’être récidivistes au paiement d’une « taxe illégale appelée jeton », instaurée par ces miliciens dans cette zone.

« Les combattants de Guidon sont venus tard dans la nuit. Ils ont lancé un recouvrement forcé de leur jeton de 1 000 Francs congolais. Ils ont passé au tabac certains habitants et arrêté environ de 50 personnes. Ils les accusent de n’avoir pas payé leur taxe », témoigne un habitant de Bunyatenge.

Les sources de la société renseignent que les personnes arrêtées ont été conduites à Muhanga, un bastion des Ndc Rénové dans la zone.

« Ils sont détenus à Muhanga. Et pour leur libération, les Ndc Rénové conditionnent le paiement de 50 dollars américains par personne. Certains ont été torturés et d’autres ont payé la caution mais nous ne savons pas le nombre exact », explique une autre source à M’bingi, village situé à une dizaine de kilomètres de Bunyatenge.

Face à cette situation, Aisé Kanendu, un député provincial du territoire de Lubero, appelle les autorités militaires à prendre des dispositions pour mettre fin à l’activisme des groupes armés dans la partie ouest du territoire de Lubero. Dans cette partie, plusieurs groupes armés raçonnent la population par le système de paiement mensuel de 1 000 francs congolais pour chaque habitant majeur.

Asaph LITIMIRE