Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Lubero : Kitete Bushu, Chef rebelle de l’Updi-Mazembe, retrouvé mort à Miriki (Nord-Kivu)

Le Général autoproclamé Kitete Bushu

Le commandant autoproclamé du groupe Maï-maï Union des Patriotes pour la Defense des Innocents (Updi/Mazembe) a été retrouvé mort par balle ce Vendredi aux environs de 5 heures à Miriki. Ce village est à plus de 20 km à l’ouest de Kanyabayonga au sud du territoire de Lubero (Nord-Kivu).

Les habitants de ce village qui donnent la nouvelle, disent entendre près de 5 coups de feu aux environs de 4 heures locales ce Vendredi 17 Juillet. C’est ce matin qu’ils viennent d’identifier la victime de cette détonation.

« Nous avons entendus très tôt le matin des coups de feu environs 5. Nous étions effrayés mais sans savoir d’où ils provenaient. C’est aux environs de 5 heures ce Vendredi que nous avons découvert un corps sans vue derrière une hutte abritant un moulin. C’était celui du général Kitete qui gissait au sol. Il a été abattu par balle. Jusqu’à présent son corps est encore exposé au soleil en attendant la poursuite des enquêtes et l’autorisation des autorités », fait savoir un habitant de Miriki joint par le Groupe de Presse la République.net.

Cette source dit ne pas comprendre la cause réelle de sa mort moins encore les auteurs de ce meurtre. Elle affirme seulement que « le général autoproclamé KITETE était en phase de coaliser de nouveau avec le groupe de Front des Patriotes pour la paix, Armée du peuple (FPP/AP) », d’un autre commandant autoproclamé du nom de Kabido.

Pour rappel, le commandant autoproclamé KITETE BUSHU est en tête du mouvement Union des Patriotes pour la Defense des Innocents (Updi) depuis 2016. Il a travaillé au côté d’un rebelle connu comme fondateur de ce mouvement du nom de Kacheke. C’est à Katundula près de Miriki que ce groupe Maï-maï voit le jour vers la fin de l’année 2015. L’objectif était de chasser les rebelles Fdlr de Buleusa dans le Walikale et dans quelques villages du sud-ouest de Lubero. Un objectif atteint cette même année, l’entrée qualifiée de triomphale à Buleusa fait naître le sobriquet de Mazembe.

Kitete Bushu est accusé par conte d’opérer plusieurs scission au sein de ce mouvement Updi Mazembe. D’abord l’attaque de Chambuli vers 2017-2018 qui fait naître la faction FPP/AP de Kabido. Dès lors, le Fondateur du mouvement Kacheke n’est toujours pas entendu. Le Général Kitete coalise encore avec Guidon mais ces derniers se disputent quelques mois plutard le leadership au sein de leur coalition. Les attaques sanglantes sont signalées à Chambuli, à la lisière des territoires de Lubero et Walikale au sud-ouest fin 2018.

Kitete Bushu saluant le Guidon Mwisa Shimiray à Bukumbirwa dans le Walikale

C’est à début du mois d’avril 2020 que le chef rebelle KITETE recoalise encore avec NDC Rénové. Un Mariage qui se solde avec l’impasse au sein de ce mouvement qui a décidé de se replier vers Pinga à Walikale depuis Juillet 2020. Avant ce repli, la coalition Ndc Rénové et Updi Mazembe se disputait la conquête des plusieurs villages au sud de Lubero et dans le Walikale avec le groupe FPP/AP de Kabido. Des hostilités qui ont occasionné le déplacement de plus de 20 000 familles depuis Mai 2020.

Asaph LITIMIRE