Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Lubero : Deux suspects du triple assassinat de la famille policière à Lukanga déjà aux arrêts (Nord-Kivu)

Le Budeau de la PNC Territoire de Lubero

Deux personnes soupçonnées de participer à l’incursion ayant coûter la vie à un policier, sa femme et sa fillette de 3 ans la nuit du Mercredi à ce Jeudi 5 Décembre dernier, ont été arrêtées la mi-journée de ce meme jeudi par le service de sécurité de Lubero. Information livrée au groupe de presee la république.net par l’Administrateur intérimaire et assistant du territoire.

« Nous avons réussi à identifier le réseau de bandits qui a opéré la nuit dernière à Lukanga. C’est à partir du milicien tué par le vaillant policier que nous sommes arrivés à dénicher ce réseau. Pour l’instant la justice a mis la main sur deux personnes et les enquêtes se poursuive pour dénicher les restes de la bande », a indiqué Faustin Kambake Kitiiri.

Eric Kayisirirya, le vaillant policier tué

Dans un tweet de la police nationale congolaise, le bilan de cette attaque de Lukanga a été revu à la hausse. 4 personnes ont été tuées dont le policier et ses deux membres de famille et un autre milicien présumé Maï-Maï. Selon les sources sur place, le corps de cet incivique a été retrouvé dans la parcelle voisine le Jeudi matin. Le vaillant policier a réussi à l’abattre avant d’être tué par d’autres bandits expliquent ces sources.

Le tweet de la PNC

Signalons que dans la zone de Lukanga, les agents de l’ordre sont souvent la cible des présumés miliciens Maï-Maï. Ce dernier cas d’assassinat du policier porte à deux, les nombres des éléments de l’ordre tués à l’espace de 4 mois selon les sources de la société de Lubero.

Asaph LITIMIRE