Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Lubero : Deux morts et près de 25 blessés, une délégation mixte du Gouvernement provincial, dépêchée à Kirumba (Nord-Kivu)

Les activités paralysées à Kirumba

La psychose est toujours observée à Kirumba ce Mercredi 11 Mars 2020. C’est après une panique observée depuis Mardi 10 Mars dernier dans cette commune rurale, située à plus de 170 Km de la ville de Goma, au sud du territoire de Lubero (Nord-Kivu.

Les habitants de la place protestent contre la fusillade d’un jeune commerçant Lundi 9 Mars aux environs de 21 heures. Ce qui a été à la base d’un soulèvement populaire qui s’est soldé par une intervention musclée de service de l’ordre. Bilan provisoire, deux morts et près de 25 personnes blessées parmi les manifestants, témoignent plusieurs sources à Kirumba.

« Les activités sont paralysées même ce Mercredi. Kirumba ressemble à un désert ; pas de circulation, les activités scolaires même dans les périphéries comme à Mighobwe sont suspendues. Quelques coups de feu étaient entendus le matin mais pour l’instant c’est une psychose généralisée dans la commune. Les deux manifestants tués n’ont pas encore été enterrés, nous apprenons qu’une délégation du gouvernement va arriver, c’est peut-être après, qu’on pourra procéder à l’enterrement. On parle aussi de plus de 25 personnes blessées, admises dans certaines structures sanitaires. L’intervention des militaires et policiers était sanglante », fait savoir un habitant qui a requis l’anonymat.  

Selon des sources proches du Gouvernement provincial du Nord-Kivu, une délégation  mixte conduite par le Vice-président de l’assemblée provinciale est en route pour Kirumba. Objectif, « s’enquérir de la situation sécuritaire afin de trouver des pistes de solution pour un retour du calme à Kirumba ».

Jean-Paul Lumbulumbu  est à la tête de cette délégation mixte qui va également  apaiser la tension entre la population et les militaires. Moins le vice-président de l’assemblée provinciale, la délégation est composée aussi du Ministre provincial de la justice Robert Lufungula et le Général Edmond Ilunga, commandant 34èeme  Région militaires des FARDC ainsi que du député national Sosthène Maombi, des députés provinciaux Aisé Kanendu et  Makuke  Kapaco, font savoir nos sources.

Asaph LITIMIRE

English English French French Swahili Swahili