English English French French Swahili Swahili

Kinshasa : Le ministre Muhindo Nzangi en première ligne contre la spoliation des patrimoines de l’ESU

Fidèle à sa réputation d’homme de terrain, le ministre Muhindo Nzangi Butondo était ce jeudi 14 octobre aux installations de l’institut national des arts, INA à Kinshasa. Le patron du secteur a ainsi rehaussé sa présence à la cérémonie d’expression de ral bol organisée par cet Alma mater, qui crie depuis plusieurs jours à la spoliation de ses bâtiments. 

Sous la conduite du Directeur général de l’INA, le professeur Lye Yoka, le ministre Muhindo Nzangi Butondo a écouté les cris d’alarmes lancés par le personnel de l’INA et des étudiants. ”L’institut national des arts dispose de tous les actes juridiques lui conférés par toutes les autorités compétentes…” a dit le délégué du personnel académique. 

Avant que le représentant des étudiants invite à son tour les autorités du pays commençant par le Président de la République et le ministre de l’ESU à s’investir dans ce dossier afin de remettre l’INA dans ses droits ”au cas contraire nous serons dans la rue pour dire non, car ce problème ne concerne pas que l’INA mais toute la communauté académique”. 

Pour le ministre, il est inconcevable qu’un particulier s’approprie les bâtiments de l’ESU. 

«Je ne permettrais pas qu’un seul bâtiment de l’ESU soit pris par un particulier sous mon règne. C’est le même message que j’ai donné à Bunia ainsi qu’à l’ISS Lubumbashi où un étranger à récupérer le site universitaire…»

Et d’ajouter, «je vous rassure que je porterais ce problème dans le message que je présenterais vendredi au conseil des ministres. Je suis avec vous, et nous mènerons ensemble ce combat. Je suis aussi un artiste, je suis un pianiste», a-t-il dit à l’assistance.

C’est à travers une visite guidée des ateliers pratiques que le patron de l’ESU a bouclé sa visite sur le site qui a vu naître plusieurs artistes congolais. 

Rédaction