English English French French Swahili Swahili

Kinshasa : Covid-19, La FEC sollicite l’autorisation spéciale de circulation pour certains secteurs pendant le couvre-feu

Photo Afp.

.

La Fédération des entreprises du Congo, (FEC) demande au Gouverneur de la ville de Kinshsa de d’accorder des autorisations spéciales à certaines entreprises pendant le couvre-feu annoncé dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Le patronnat congolais exprime ainsi cette demande après la publication officielle ce mercredi 16 décembre des messures de lutte contre la deuxième vague des cas liés à cette pandémie.

 Selon la correspondance parvenue à larepublique.net,  les secteurs concernés  par cette demande sont ceux de transport des marchandises, des télécommunications, les boulangéries, les brasseries et les minoteries.

Le syndicat des entrepreneurs congolais estime que cela « permettra à toutes ces entreprises de répondre à la demande des produits de grande consommation  dans le secteur de la panification, des services de livraison des marchandises, des services de gardiennage, des services d’entretien et de maintenance dans les télécommunications et le transport aérien ». Pour la FEC, ces entreprises sont obligés de travailler jour et nuit pour satisfaire leur clientèle.

Cette même autorisation devrait être accordée aux véhicules poids lourds qui selon les instructions de la ville de Kinshasa ne peuvent circuler qu’à partir de 21 heures, heure fixée pour le début de couvre-feu, estime le patronat congolais.

« Si ces véhicules sont immobilisés, la ville de Kinshasa risque de connaitre une sérieuse perturbation d’approvisionnement en produits de première nécessité en provenance du Kongo Central en cette période de fin d’année », prévient la FEC.

Pour rappel, le chef de l’Etat a pris ce mercredi 16 décembre une série des mesures pouvant lutter contre la propagation de la Covid-19. Parmi celles-ci figurent l’instauration d’un couvre-feu de 21 heures à 5 heures du matin.

Robert TSONGO depuis Kinshasa