Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Ituri : Un député national fustige la présence des éléments de la CODECO en ville de Bunia

Le député national Gracian Iracan condamne fermement la présence des rebelles de la CODECO en ville de Bunia ce vendredi 4 septembre. Il trouve inacceptable que ces miliciens entrent librement dans la ville de Bunia sans être inquiétés par les autorités.

Dans un communiqué de presse écrit ce vendredi à kinshasa dont une copie est parvenue à larepublique.net, cet élu de Bunia parle d’un jeu orchestré contre le peuple iturien par les autorités politicosecuritaires de l’Ituri. Il dit ne pas comprendre comment celles-ci ont laissé entrer bonnement, les forces de la CODECO en ville de Bunia.

« Nous n’allons pas accepter que le sang coule dans la ville de Bunia, Chef lieu de la Province de l’Ituri. Pourquoi n’avoir pas géré la situation hors de la Ville » Se demande ce député de l’opposition.

Selon lui, les éléments de CODECO sont prêts à déposer les armes. Il pense que c’est le gouvernement qui ne leur facilite pas la tâche.

Gracian Iracan demande à tout le peuple iturien d’être solidaires et unis face à ce conflit. Pour cet élu, sa province est victime de sa richesse naturelle.

« J’appelle mes frères qui ont pris les armes au respect de la population mais à une ouverture de dialogue avec les autorités politiques et militaires pour une issue pacifique » peut-on lire dans ce communiqué. Le député national Gracian Iracan indique avoir informé les autorités politicosecuritaires nationales sur cette situation.

Les rebelles de la Codeco se sont introduit en pleine ville de Bunia l’avant-midi de ce vendredi 4 septembre. Selon nos sources en Ituri, ceux-ci sont venus reclamer la libération de leurs membres dans la prison centrale de Bunia. Une situation qui a créé la panique dans cette ville.

Robert Tsongo