Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Goma: Plusieurs nouveaux nés échappent à l’enregistrement de l’État Civil

C’est depuis le mois de mars 2019 que les enfants ne reçoivent  plus les certificats d’enregistrement de naissance dans la quasi totalité des hôpitaux et centres de santés de la ville de Goma.
Ce constat fait  ce samedi 25 mai 2019 fait suite à  une carence des registres d’enregistrement des enfants  à l’état civil aux centres de santés Caritas,a hôpital général de référence de Virunga et à l’hôpital général de Goma.
Une femme qui enregistre les enfants à  l’hôpital CBK Virunga charge la bourgmestre de la commune de Karisimbi:
« C’est depuis le mois de mars que la bourgmestre de Karisimbi ne signe plus les actes de naissances et nous ne savons pas pourquoi», s’indigne -elle.
Cette léthargie dans l’administration de l’état civil paralyse les activités de recensements des enfants et est à la base du découragement des parents d’inscrire leurs enfants à la naissance poursuit-elle.

Un parent rencontré  à cette structure sanitaire dit être déçu  par ce service.
«c’est depuis le mois de mars que j’ai enregistré mon enfant ici mais depuis j’ai  fait des tours sans succès pour le retrait de ce certificat de naissance je craint de totaliser 90 jours comme sans l’avoir.Ce qui est contraire à la loi.»,  s’inquiète ce parent.

Contacter par LA RÉPUBLIQUE. NET ,  un des cadres communales reconnaît le fait justifie cette situation par l’absence prolongée de la bourgmestre a son  bureau pour cause de maladie,en ajoutant que cette dernière aurait instruit à son adjoint d’expédier les affaires courantes.

Par Ailleurs, c’est  depuis 2017 que le bureau de l’état civil de Goma-Butembo-Beni avait amorcé un projet numérique d’enregistrement des enfants à la naissance  concomitamment avec l’enregistrement physique.

Augustin Ndimubanzi Bazirake, coordonnateur Général du projet État civil et Population des villes de Goma-Butembo-Beni a récemment présenté devant la presse de Goma les avantages  de ce projet de numérisation de l’état civil tout en demandant l’appui des autorités congolaises pour l’étendre au niveau national.
«L’application fonctionne correctement et fournit actuellement des statistiques sur les enfants nouveaux-nés. Les données collectées depuis le lancement de ce logiciel jusqu’au 09 mai 2019 fournissent une base de données de 453 enfants de Goma enregistrés

Ces statistiques concernent les structures sanitaires où le système est opérationnel au Nord-Kivu avec l’appui logistique nécessaire (Outils informatique: Tablette ou ordinateur et connexion internet).Le  système pourra fonctionner dans l’ensemble des structures du Nord-Kivu,pourquoi pas sur toute l’étendue de la RDC.», conclut-il.

Valéry Mukosasenge

English English French French Swahili Swahili